DEEP PURPLE The House Of Blue Light

Le 12 janvier 1987, sortait le controversé The House Of Blue Light, second album de la MARK II.b depuis la reformation ! chronique plus détaillée dans le livre … et vous, qu’en pensez-vous ? En 1986, le monde du hard est scindé en deux : d’un côté la scène Thrash et Speed Metal des METALLICA, SLAYER, MEGADETH, … de l’autre la scène A.O.R-Hard Fm & Glam qui monopolisent les charts mondiaux avec les AEROSMITH, BON JOVI, DEF LEPPARD, SURVIVOR, MOTLEY CRUE … Si DP a toujours revendiqué ne pas suivre les modes, ce qui n’est pas totalement faux vu son identité musicale propre, à regarder leur nouvelle coupe de cheveux, ce n’est pas totalement vrai non plus. Après un très bon album du retour, Perfect Strangers, le groupe doit se savoir attendu au tournant. Alors, comment aborder ce nouvel album alors que la scène Metal a énormément évolué? Musicalement, le speed&thrash metal, c’est en quelque sorte eux qui l’ont initié avec des titres comme Speed King, Fireball et Highway Star ; Les hits radiophoniques ? Ils ont toujours essayé d’en composer avec les Hush, Black Night et Smoke On The Water. Reste que la tendance […]

DEEP PURPLE Turning To Crime chronique

Chroniquer un album de reprises est un exercice délicat tant on a dans la peau les versions originales. Et il est rare qu’on apprécie davantage la reprise à la V.O. comme le reconnaît Ian PAICE dans le numéro de décembre de Rock Hard Magazine. Mais ça tombe bien, ici je connais peu les VO. Et puis ici, il s’agit de cinq musiciens exceptionnels. Et qui dit exceptionnel, demande une ”chronique” exceptionnelle. J’en ai donc profité pour écrire exceptionnellement un mini-dossier spécial cover, suivi de la chronique.   DOSSIER REPRISES Plusieurs critères sont en prendre en compte dans un album de reprises : l’objectif, le choix des reprises, leur interprétation et le rendu global. L’objectif : Se faire connaître, faire connaître un autre style, se relancer, en faire une rente, rendre hommage ? Se faire connaître ? Au delà de l’aspect rémunérateur, certains participent à des tribute-album pour se faire connaître d’un plus large public. C’est ainsi que je suis devenu fan d’un artiste tel que Richie KOTZEN découvert dans un tribute à CREAM, et tant d’autres. Faire connaître un autre style ? La reprise fut un instrument stratégique pour certains notamment en présentant des arrangements ou un […]

DEEP PURPLE The Book Of Taliesyn

Ma chronique dans le livre ! Voici celle de Christian, administrateur du forum Funky Junction   Ce disque est un petit bijou,enregistré peu de temps après Shades Of Deep Purple, il se démarque fortement cependant du premier opus du groupe. On laisse de côté les petits bruitages, ici juste quelques effets de reverb, d’écho sur certains titres. Le premier titre Listen,Lear,Read On, est une chanson qui évoque un peu les légendes Arthurienne, comme tout les morceaux qui ouvre les disques de DEEP PURPLE. Nous avons un titre rapide et ici assez groovy et des couplets parlés, on se rends compte du potentiel de chant de ROD EVANS une voix grave et posée. Viens ensuite Wring That Neck que l’on peut traduire par ”tordez le coup”. L’intitulé jugé trop choquant pour le marché US, il est là-bas nomme Hard Road. Cet instrumental est né d’une idée de SIMPER et de BLACKMORE. C’est surtout son air jazzy qui ressort et l’effet jam entre l’organiste et le guitariste, qui bien vite en live, sera une pièce maîtresse du répertoire de DP. Ils leur arrivent de nous faire cela pendant près de vingt minutes parfois plus, véritable défouloir des […]

DEEP PURPLE Whoosh! – chronique

« C’est quoi cet album ? waHOU ! waWHOOSH !… » … Pour les allergiques aux chroniques longues, allez direct à la conclusion ou au Titre par titre ! Des avis de fans y sont aussi postés. Chauffez-vous l’index pour mouliner la souris ! C’est ce qui s’appelle une chronique Prog ! On est fan ou on ne l’est pas ! Hahaha ! Le support web permet de développer, on ne va pas se gêner My Lord ! DP, ça se mérite ! 😉 et puis c’est l’été, faut bien un peu de lecture sur la plage ! … Le second format Titre par titre est sur une page à part pour une question de lisibilité ! Cliquez sur les polices en gras pour faire fondre la graisse des glaces et tapas ! Et oui, quand yen a plus, yen a encore : du DP en somme !

DEEP PURPLE InFinite

Un album qui part de l’infiniment bon vers l’infiniment grand ! ”Nooonnn ! Poussez pas ! Je ne veux pas sauter ! ” comme on pourrait le hurler sur la plate-forme de son baptême de saut à l’élastique. Entre l’envie de sensations et de liberté et la trouille de ce vide infini. Tel est mon dilemme pour chroniquer ce 20ème (et dernier?) album d’un des plus grand groupe du monde (le plus grand pour moi) dans l’exercice difficile de rester objectif quand on est fan depuis son adolescence. Difficile de ne pas céder à une certaine émotion liée à ce qui pourrait être la der de der d’une aventure commencée il y a bientôt 50 ans pour le groupe et une fan attitude de plus de 32 ans pour votre serviteur. D’autant que pour cet album, entre les diverses ambiances, les rendez-vous connus, puis novateurs, et une ”accessibilité” des titres assez troublante, le groupe aime bien compliquer la tâche du chroniqueur, qui doit manier à la fois l’art de donner l’envie à un profane de découvrir un album, de gérer sa propre fan-titude, et de crouler sous l’objectivité d’un tel poids de l’histoire. Parce que […]

DEEP PURPLE Now What !?

8 ans après le dernier album, Bob EZRIN ressuscitait la moelle divine, mais alors poussiéreuse, du POURPRE PROFOND avec un Now What !? majestueux et épique (Simple Song) ! Un dix-neuvième album qui créa une énorme surprise tant on n’espérait plus l’Institut à ce niveau-là d’inspiration ! Le gros mérite de cet illustre producteur aura été d’optimiser les capacités actuelles des 5 fantastiques, en y ajoutant une touche prog (Weirdistan, Out Of Hand, Après Vous …) , mais aussi une direction allant à l”’essence ciel” (Hell To Pay, All The Time), le tout sous forme d’hommage à Jon LORD (Uncommon Man, Above And Beyond) ! Un vrai miracle ! Une résurrection ! … Et maintenant !? …  Chronique détaillée dans le livre Qu’en avez-vous pensé sur Facebook ? ” Voici une photo de la conférence de presse de Ian Gillan et Ian Paice du 18 avril 2013 au Bus Palladium-Paris. Super moment précédé de l’écoute de l’album ! ”Jean-Damine Scimia   Les Quoi A Simple Song Weirdistan Out of Hand Hell to Pay Bodyline Above and Beyond Blood from a Stone Uncommon Man Après Vous All the Time in the World Vincent Price It’ll Be […]

DEEP PURPLE Rapture Of The Deep

** Info remixage de l’album ** Traduction de l’info provenant de la page fb Deep Purple-Whoosh! ”Comme le confirme Roger Glover, l’album culte de Purple, Rapture of the Deep de 2005 sera remixé et réédité avec un nouveau son frais pour 2021. Il y a eu beaucoup de plaintes à propos du mix original, mais vous souvenez-vous à quel point sont bonnes, profondes, lourdes et agréables les chansons qui figurent sur ce disque? Saviez-vous que c’était la plus longue tournée d’albums de Purple? Il a duré sept ans et a engendré près de 70 pays sur tous les continents en plus de l’Antarctique.”   ** chronique ** Sort ce 24 octobre 2005, ce second album de la Mark VIII … Pour moi un album inégal, quelque peu décevant, mais qui contient de grands moments … Et puis qui symbolise aussi la thématique de l’essai biographique du livre : chronique dans le livre … Vous pouvez toujours nous faire partager vos avis sur la page facebook : ils seront retranscrits dans cet article. Merci ! ” Je l’ai beaucoup écouté à sa sortie 😎 … et encore, de temps en temps 😎 un des meilleurs de […]

DEEP PURPLE Bananas

Qu’ont bien voulu nous dire les gars avec cette pochette engagée ? Est-ce pour nous inviter à méditer sur les excès de la mondialisation ? Ou pour nous glisser comme sur une peau de banane, le remplacement de Jon LORD par Don AIREY ? Le livre et surtout Ian GILLAN y répondront dans une interview rare à la télévision française. Quant à la banane, elle aurait du se manger par les deux bouts, mais faute à une production bancale et un certain manque d’homogénéité, on ne la dégustera que par un côté. Toutefois, elle reste très goûteuse car difficile de ne pas avoir le palais qui pétille en dégustant ce délicieux blues Walk On qui vaut l’achat à lui seul, le bon titre bien rock House Of Pain sur lequel GILLAN met les “pains” sur les i d’entrée, le sombre et captivant Sun Goes Down qui intervient un peu trop tôt, le sûr Bananas, sorte de 69 en plus bluesy, amenant le groovy irrésistible Doing It Tonight qui aurait fait une bonne musique de film, ou encore le hit entraînant I Got A Number, la mélancolique ballade Haunted, … Ces deux derniers titres avaient fait […]

DEEP PURPLE Abandon

Deux ans après le très surprenant Purpendicular, la MARK VII s’élance pour un second saut ! Elle aura la lourde tâche de confirmer et surtout de ne pas laisser trop d’arguments aux fans de Ritchie BLACKMORE de tirer à tout va ! Deux ans, c’est court pour composer quand on connaît aussi l’investissement mis sur la route par le groupe et une période Grungy qui n’en finit pas de s’éterniser. En feuilletant à nouveau les magazines d’alors pour le bien du livre, leur sommaire étaient plutôt déprimant. On apprendra aussi des années plus tard que Jon LORD était en train de se détacher de plus en plus du groupe. Mais de ce contexte défavorable, les gars n’en ont cure, habitués à devoir se surpasser après des In Rock et Machine Head, … et surtout, ils semblent impatients de remettre le couvert avec leur nouveau guitariste qui les (nous) a enthousiasmé lors du ”premier” album, même si loin du style de son prédécesseur. Ils sont regonflés à bloc et ça va se vérifier. Cela va se vérifier dans les intentions mais la réalisation sera maladroite.  Et c’est là que le faible écart entre les deux albums […]