Joe Lynn TURNER Holy Man

Rappelez-vous ! D’après de célèbres voyants, l’An 2000 devait être Apocalypse. Les informaticiens craignaient que les logiciels à cause d’une date à deux chiffres, se remettent au zéro et génèrent des pannes désastreuses. C’est probablement dans cet état d’esprit que Joe Lynn TURNER sortira ce Holy Man, un album-prière à en croire sa pochette !? un album assez bluesy ! Bluesy ? Oui mais bien Rock et Hard ! Ça prêche avec crainte mais avec vigueur ! Car même si le titre éponyme fait appel à des choeurs féminins limite Gospel, déjà présents sur le très recommandé Nothing’s Changed, on reste dans l’explication de textes façon Don Camillo opposé au maire communiste. L’ambiance est bluesy mais ferme. TURNER s’égosille comme jamais dans le ton rocailleux. On est loin de sa voix lisse de l’époque FANDANGO ou même RAINBOW. TURNER veut aller expier ses pêchers du côté des Paul RODGERS, Otis REDDING ou même d’un Bon SCOTT et bien lui en a pris, comme si il voulait faire pénitence de ses orientations FM, inexistantes ici. Toutefois, il nous a dégoté un enfant de choeur au style très BLACKMORien qui nous maintient dans un environnement connu et apprécié. La ballade […]

Joe Lynn TURNER Discographie & Chroniques

Les albums DPF colorés sont chroniqués. Cliquer dessus pour lire ma chronique et aussi d’autres avis de fans exprimés sur la page facebook. Cette discographie est aussi abordée dans le livre ”Deep Purple 50 ans La Maison des Légendes 1968-2018”. Ces écrits sont effectués pour les dates anniversaires et uniquement sur mon temps libre. Tout coup de main est bienvenu. L’idée est de partager une passion. Joseph Arthur Mark Linquito – né 2 août 1951 USA New Jersey – Mark V 1989 à 1992 – chanteur S’il y a des gens qui arrivent à être à la bonne place au bon moment, sur ce coup là, lui, c’est l’inverse. Malgré une voix irréprochable, son recrutement fut l’égal d’un marseillais à Paris ou inversement. Dommage et injuste, car il reste un grand chanteur, de la Mark V, de RAINBOW et de H.T.P, entre beaucoup d’autres projets de qualité ! Difficile de ne pas apprécier ses prestations vocales sur des titres comme I Surrender – Can’t Let You Go – Street Of Dreams – Fire In The Basement – Crystal Ball – On The Ledge ou encore sur des reprises comme Nothing Else Matters – Back In […]

SUNSTORM The Road to Hell avec Joe Lynn Turner

Ce 8 juin 2018 sortait ce 5ème Album de ce projet de Joe LYNN TURNER sorti tout récemment, et à mes oreilles son album le plus hard rock de ce projet ”conceptuel” AOR. Proposé par le label italien Frontiers Records, l’idée était de ressortir du placard des démos prévues pour l’album suivant RESCUE YOU (1985) ou autres titres, soit co-écrits par JLT pour d’autres artistes (Cher, Bolton, Don Johnson, …), soit pour en avoir fait les choeurs, principalement pendant les années 80, sa période AOR. Je vous laisse lire directement ma chronique sur Rockmeeting. Vous pourrez aussi y trouver des avis divergents avec d’autres forumeurs et chroniqueurs et l’album complet en écoute. En attendant, on garde ici le plaisir des yeux avec cette belle pochette qui fait tourner la tête 🙂 ! la chronique : c’est par là : http://rockmeeting.com/chroniques/aor/8876-sunstorm-the-road-to-hell (venez le commenter sur la page facebook)  

FANDANGO Coffret RCA 4 disques avec Joe Lynn Turner

Ce coffret du premier groupe professionnel de Joe Lynn Turner comprend les 4 albums des années 70, avec son ami, leader et guitariste Rick Blackemore, homonyme de qui vous savez. Si les 3 premiers sont très marqués rock country aor US inspiré EAGLES, le quatrième flirte beaucoup avec l’AOR US plus hard alors définit ici par les JOURNEY, BOSTON ou FOREIGNER de la même époque, style FM qu’on retrouvera sur son culte album solo Rescue You d’après RAINBOW. A mon sens, le prix de l’objet avec sa pochette sympa et typée californienne, est suffisamment abordable pour ne pas s’en passer plutôt que de partir à l’aventure pour dénicher dans les vides greniers américains les albums séparément… du moins pour ceux qui aiment ce genre musical et la voix encore claire du futur chanteur de RAINBOW et DP. Il ne manque qu’un album live pour en faire un achat parfait, d’autant que les extraits de concerts qu’on peut trouver sur le web démontrent un groupe vraiment intéressant, avec un JLT qui se démarque aussi positivement à la guitare. (venez les commenter sur la page facebook)   Musiciens Joe Lynn Turner – lead vocals, guitar Rick Blakemore […]

Joe Lynn TURNER The Sessions

De ce POULIDOR du Hard rock mélodique, ces sessions ne symbolisent-elles pas, au final, sa carrière mi-figues mi-raisins ? L’ex chanteur de RAINBOW et intermittent du spectacle chez MALMSTEEN et DEEP PURPLE nous gâte cette année. Après le nouveau SUNSTORM, et le Live in Boston 1985, voici une 3ème sortie, une compilation de ses diverses sessions tribute effectuées tout le long de sa carrière, et pas avec n’importe qui, ni auprès de n’importe qui. Aussi, on peut se demander si ces sessions ne symbolisent pas, au final, sa carrière, faite de haut et de moins haut. On le sait, JLT est un grand chanteur. Mais il n’a jamais réussi à être une star : LE chanteur d’un groupe, allant même à être choriste de studio – ce n’est pas péjoratif – pour Mickael BOLTON, CHER et tant d’autres. Souvent placé, mais rarement gagnant, ce POULIDOR du hard rock mélodique aura postulé auprès de quasi tous les grands groupes, dont pour certains il reprend les titres ici et ailleurs. Aussi, cette compilation nous explique ce pourquoi au final : sur la qualité de sa voix, mais aussi de ses choix de carrière. Acte I : Sur […]

SUNSTORM Edge Of Tomorrow (avec Joe Lynn Turner)

FRONTIERS sort en 2016 un cinquième SUNSTORM. Donc comme d’habitude, on a droit aux mélodies imparables, les refrains accrocheurs et la ballade à l’oignon. On ne reviendra pas sur les côtés négatifs des productions standardisées du label italien, que confirment le nom des chansons dans l’absence d’originalité du propos. Les côtés positifs sont surtout à chercher auprès du chanteur, Joe Lynn TURNER, que près de 40 ans de carrière nous dispense de présenter, et du guitariste, Simone MULARINO du groupe prog DGM. Ce dernier nous propose de bien beaux solos aux mélodies imparables, notamment sur Don’t Walk Away From A Goodbye – dommage, c’est le titre le plus gnagna de l’album – mais aussi sur Edge of Tomorrow qui vient compléter son refrain ” must ”, et tout le long du disque. Le guitariste a un jeu très proche du japonais Akira KAJIYAMA qui eut œuvré déjà pour JLT, un jeu entre Ritchie BLACKMORE et Neil SCHON. Votre serviteur ayant une grosse préférence pour ce style de guitariste qui sait faire respirer les notes, se régalera donc tout le long de l’album sur ses interventions. Le chanteur, quant à lui a toujours cette voix au-dessus […]

MOTHER’S ARMY The Complete Discography coffret avec Joe Lynn Turner

Intéressant, ce coffret des 3 albums de MOTHER’S ARMY publié ce 1er mai 2011 avec les ex-RAINBOW, Joe Lynn TURNER, Bob DAISLEY et les pointures Jeff WATSON (NIGTHRANGER, DAWN YANKEES), Carmine APPICE (KING KOBRA et le bottin jaune) Aynsley DUNBAR (JOURNEY et le bottin blanc). Il vaut mieux acquérir ce coffret, si prix correct, que les 3 albums séparés tant ceux-ci sonnent musicalement très différents. Vous pourriez être surpris par cette différence. Surpris aussi par le style et le potentiel. Si le troisième sonne davantage ”JLT”, il n’empêche qu’il y a une vraie recherche d’originalité (à la KING X) autour d’un concept écologique. L’Américain ne nous épargne pas d’ailleurs sur le titre Moruroa et son refrain en français au sujet de nos essais nucléaires (210) ; à raison, mais je ne sais si il évoque les 1.050 essais américains qui à eux-seuls compte plus de la moitié des essais nucléaires dans le monde.  wikipédia Ces disques proposés entre 1993 et 1998 en plein Grunge et Métal Indus par ce qu’on appelle un ‘super groupe’, n’ont pas vraiment trouvé leur public, et semblent tout de même inaboutis, surtout le second dispensable. C’est dommage, car si créés […]

Joe Lynn TURNER Live In Germany

Publié le 10 octobre 2008 et enregistré le 30 septembre 2007 au United Forces Of Rock Festival Comme tous disques de Turner, on trouvera là de la qualité musicale produite par d’excellents musiciens, notamment le très beau solo de Karl Cochran sur STREET OF DREAMS. L’atout de ce live est que justement, c’est son seul live en solo avec le Street Of Dreams Boston 1985. Autrement dit, en plus de quarante ans de carrière, autant ne pas s’en priver. L’inconvénient est qu’il défend peu ses titres solo et présente au final une set-list archi-entendue des titres de RAINBOW et DEEP PURPLE. C’est bien dommage, d’autant qu’on préfèrera justement écouter les lives originaux. Toutefois, la rareté créant l’envie, ce live devrait trouver preneur chez les collectionneurs et les fans du chanteur, qui ici a une voix plus bluesy et rocailleuse que du temps de son épopée colorée, ce qui est une plus-value pour ses détracteurs. Ils en ont dit sur facebook : ”Superbe live ! ah si le Rainbow 2016-2019  pouvait sonner comme cela … ” Christian Albinovanus Personnel Joe Lynn Turner – Lead vocals Karl Cochran – Guitar (ex David Coverdale) Greg Smith – Bass […]

MICKAEL MEN PROJECT (HTP3) Made In Moscow avec Hughes & Turner

Populairement dénommé HTP3, mais officiellement nommé MICKAEL MEN PROJECT, ce Made In Moscow est l’oeuvre du maire milliardaire de la ville russe qui s’offre deux stars. Glenn HUGHES l’enregistrera en tirant des pieds (il n’aime pas en parler) ; d’ailleurs c’est plutôt JLT qui porte le projet, GH faisant le minimum vocal. Mais tout comme Joe Lynn TURNER, HUGHES sait que le richissime compositeur a beaucoup d’influences et que la Russie et autres pays de l’Est encore sous influences de l’ex-empire soviétique, sont des rares contrées qui programment alors les deux artistes en tournées : difficile donc de refuser d’enregistrer cet album plutôt AOR. Il comporte ma foi quelques très bons titres (The Alchemist, Let The Fire Rage, Forgive Her, Circus Live parce que SANTANAien et On Your Marks : le meilleur titre), mais aussi quelques banalités (I’m Alive, Warrior of The World au refrain poussif) et autres vieilleries FM qui amuseront selon votre degré d’humeur nostalgique du moment (Arianna, la ballade Old Friend que JLT porte avec sa voix bluesy). Avec un peu plus d’implications et donc de travail, cela aurait d’ailleurs pu être un très bon disque des années 80 et même se […]

Joe Lynn TURNER The Usual Suspects

Quand on nomme  son album du nom d’un film qui a proposé un des scénarios des plus original qui soit, on peut s’attendre à une prise de risque, ou à mimima lui rendre hommage. Le risque ? Musicalement avec TURNER, c’est espérer beaucoup, même si le projet MOTHER’s ARMY avait osé. Aussi, on va interpréter ce clin d’oeil pour saluer surtout l’équipe de fidèles habitués qui l’entourent. Parce que mine de rien, ses détracteurs ont beau le charrier, il arrive à maintenir autour de lui une équipe fiable. Et ce n’est pas Ritchie BLACKMORE qui démentira, lui qui lui a carrément débauché ses musiciens pour le RAINBOW 95′. Question qualité musicale ? A défaut d’être surpris, difficile d’être déçu dans le hard rock mélodique que le chanteur distille depuis ses premières mélodies fredonnées devant un micro professionnel. Et puis quand on s’apprête à faire un casse, mieux vaut s’y préparer avec ce qu’on sait faire de mieux. Avec ce Usual Suspects, on revient vers un peu plus de chaleur bluesy, là où son précédant crime (JLT) avait plutôt appuyé sur le côté hard voire heavy, que ce soit musicalement que vocalement.  L’expérimenté chanteur pose davantage […]