DEEP PURPLE Come Taste The Band

Cet album n’a qu’un défaut : Le nom du groupe. COVERDALE est magistral d’intensité. BOLIN dévoile au grand public tout son talent. PAICE reste ce magicien qui enjolive tout titre. Et LORD et HUGHES, bien que discrets, apportent ce supplément de suavité qui porte ce disque au dessus de la grâce. Bien que trop funk pour les fans de hard rock, le funk n’a jamais été aussi rock et aussi enlevé, signe d’une qualité musicale et d’une passion sans soupçons. Le groupe se devait de réagir énergiquement après un Stormbringer “trop” soul pour les fans du Pourpre. La teinte Pourpre ici choisie, a choqué en son temps, mais le temps met désormais en évidence le lustre de cette patine. Si le nom du groupe sur la jaquette est inopportun, le titre du disque ne porte aucune contestation : “Viens Goûter Ce Groupe” est bien une dégustation qui ne se refuse pas ! … La Mark IV n’a sorti, hélas quand on voit le potentiel, qu’un album mais quel album !! … Chronique plus détaillée dans le livre. Venez le commenter sur facebook, ils en ont déjà dit : ” Tout simplement une merveille ! This […]

Tommy BOLIN Colorado Music Hall of Fame

Ce 3 décembre 2019, feu Tommy Bolin est introduit au Colorado Music Hall Of Fame. En hommage, deux concerts se produiront : un de ZEPHIR avec son frère Johnny, et un second avec pas moins Warren Haynes (GOV’T MULE, The ALLMAN BROTHERS BAND) et Joe Bonamassa (BLACK COUNTRY COMMUNION) On s’étonnera de l’absence de Glenn Hughes, probablement pris par sa tournée car il avait réalisé un concert hommage en 1997 qui avait été publié. (voir-ci-dessous)   Retour ci-dessous sur le concert de Glenn Hughes en 1997 ! Le son est clarifié sur l’album, n’ayez crainte !      

Glenn HUGHES Paris Elysée Montmartre 06/11/2018

2 reports : un résumé actualisé et celui, beaucoup plus long du lendemain du show *** Résumé actualisé Etonnament, ce concept me laissait perplexe ! Le fait de rejouer quasiment note pour note les concerts de 74 à 76, jusqu’à reprendre les mêmes jams ne m’a guère enthousiasmé et ce malgré des solos de haut niveau. Blasé ? Evidemment je me suis amusé, moi le fan de la Mark III & IV. Mais, j’ai surtout été très admiratif de la façon dont le chanteur a bataillé contre sa voix à cause d’une début de grippe qui aurait pu lui faire annuler le show ! un sacré pro : respect ! Lex Koritni, que je retrouvais live, 11 ans après l’avoir fait jouer le temps d’une autre vie en tant qu’organisateur, a présenté un set chauffe salle en acoustique bien plaisant avec sa voix rauque qui a atteint la maturité par des modulations bienvenues ! Bonne soirée dans l’ensemble ! November 06, 2018 Paris Elysée Montmartre! Surprisingly, this concept puzzled me! play almost note by notes concerts from 74 to 76, until resume the same jams I was not enthusiastic and despite high-level solos. Jaded ? […]

WHITESNAKE The Purple Tour

Je vais couper court ! Ceux qui sont ennuyés d’aller voir un grand oncle ou un grand père de 65 ans qui n’a plus la vigueur de sa jeunesse, sont priés de partir consulter les albums photos et de ne pas nous ennuyer, merci. Et oui ce live doit être retouché en studio. D’ailleurs ça n’arrange pas que COVERDALE, mais aussi ses choristes, pourtant beaucoup plus jeunes, qui laissent échapper une ou deux faussetés sur les passages HUGHESien à l’écoute des live pirates qui circulent sur le net. Ceux qui sont encore heureux d’apprécier ce qu’une personne de son âge a à nous offrir sur un catalogue aussi exigeant, apprécieront probablement cet hommage live à ses années Pourpres. Car ici il est surtout question de cela. Inutile de persifler des heures sur une voix usée qui sonne de plus en plus comme un LEMMY. Moi non plus je ne nage plus le 50m papillon comme un gardon, c’est la vie, il faut l’accepter ou retourner écouter les lives d’antan. Je serais donc ravi d’entendre à nouveau ce répertoire que seul Glenn HUGHES défend encore sur scène des 4 musiciens encore en vie de cette époque […]

WHITESNAKE The Purple Album

En ce 15 mai 2015, le SERPENT BLANC a envie de se replonger à l’époque où il avait une peau de bébé, une peau plus rose. En effet, en 2010, Jon Lord a des envies de réunir tous les membres de DP. Sait-il qu’il est malade pour désirer ce genre de choses comme s’il voulait célébrer sa carrière et partir en ayant essayer de rabibocher tout le monde ? Après quelques sondages internes, il se rend compte que son souhait est utopique. Il se rabat alors sur l’idée d’une reformation de la Mk III, même si Paice tourne avec la Mk VIII. A ce moment-là, Gillan n’est pas au mieux depuis plusieurs mois et on pense que c’est bientôt la fin de DP sous cette version. La situation et l’envie de revanche de Hughes en fait un partant certain. Coverdale n’est pas fermé à l’idée bien qu’enlacé par son serpent. Reste donc le plus compliqué en apparence à convaincre : Maitre Ritchie sur sa tour perchée. Or, Lord est resté plutôt en bon terme avec le ténébreux guitariste avec qui il entretient des rapports respectueux réciproques. Des rumeurs se font donc de plus en plus […]

DEEP PURPLE Phoenix Rising

Ce Phoenix Rising est la seule vidéo-témoignage officielle principalement accès sur la Mark IV. Elle comprend un extrait de concert de 35mn Rises Over Japan, seules images vivantes (à ce jour) sur scène de l’ère BOLIN, et des interviews de Glenn HUGHES et Jon LORD sur cette période et notamment sur l’affaire Jakarta en décembre 1975, qui sera, un des points culminants des drames rencontrés avec le décès (provoqué?) d’un roadie. Une histoire qui serait bien plus passionnante à traiter dans un biopic, que les partouzes inintéressantes et maintes fois évoquées d’un MOTLEY CRUE dans The Dirt. Après les excentricités bisexuelles de QUEEN, on va avoir droit à celles gay d’ELTON sur grand écran ! Vivement la version avec BOWIE, parce que se faire tailler une pipe par une personne aux yeux bleu et vert doit être un grand moment à voir, à défaut de le vivre. Perso j’eus fantasmé sur les yeux magnifiques et intenses de Carole GAESLER, mais ne lui répétez-pas ! ou plutôt si, on ne sait jamais mouarf ! Respect à la dame ! Désolé pour ce passage graveleux, mais quitte à saluer le coté sous-la-ceinture au cinéma, saluons l’évocation de […]

DEEP PURPLE Days May Come And Days May Go Mark IV

Bien que publié le 14 mars 2000, Days May Come And Days May Go est une compilation de démos et de jams de la MK IV enregistrées en juin 1975. Seuls les die-hard fans de l’épopée BOLIN y trouveront un intérêt. Les autres au budget limité n’y trouveront que de trop rares moments à savourer pour casser leur tirelire pour un disque ”démos” qui est loin d’être facile à trouver à un prix raisonnable. Mais quels grands moments ! Ces moments-là évoquent un peu ce que sera WHITESNAKE et démontrent à quel point cette Mark aurait pu être grandiose si … (chronique plus détaillée dans le livre) Venez nous faire partager vos souvenirs et émotions liés sur la page Facebook, ils en ont dit entre autres : ” Tommy Bolin est excellent sur ce disque, il venait tout juste d’être engagé ! ” Alain Rabiat ” J’ai acheté le Days May Go sur le bon coin à 25€ 😀😀” Philippe Leroy (ndla : comme quoi il est encore trouvable en occasion) The California Rehearsals: June 1975 Owed to G (Instrumental) (Tommy Bolin) If You Love Me Woman (Bolin, David Coverdale) The Orange Juice Song (Coverdale, […]