DEEP PURPLE Concerto For Group and Orchestra

Composé par Jon LORD et dirigé par Sir Malcom ARNOLD le 24 septembre 1969 au Royal ALBERT Hall, ce Concerto For Group and Orchestra popularisera le mariage de la musique classique avec les musiques actuelles et universalisera davantage DEEP PURPLE, non sans mal d’ailleurs. Cette oeuvre aura aussi des conséquences en interne au sein du groupe. Je narre cela dans le livre avec aussi des interviews liées, notamment d’un chef d’orchestre. Concernant la musique en tant que telle, je ne suis pas assez mélomane en musique classique pour émettre un avis. Néanmoins la voix lyrique de Ian GILLAN peaufinée d’intonation à la ELVIS, ne laissera pas insensible l’auditeur, ni les présentes. Une prestation (ici) hélas trop courte mais qui fera la différence avec ses successeurs. Pour ma part, je regretterai que le chanteur n’utilisera que trop rarement dans sa carrière cet effet vocal, que l’on retrouvera aussi dans sa prestation de Gethsemane pour la comédie musicale Jésus Christ Superstar. Je vous invite donc à nous faire partager votre ressenti ci-après, sur cette oeuvre majeure qui influencera bons nombres de formations et ouvrira davantage l’univers musical. Voir Wikipédia et vos avis sur Facebook ” Depuis l’âge […]

Jon LORD Discographie

John Douglas Lord (9 juin 1941 – 16 Juillet 2012) UK –  jonlord.org Fondateur et directeur artistique de Deep Purple, au milieu de beaucoup de talents, son sens du liant lors de ses solos entre les diverses parties de musique classique, de jazz, de boogie, de moderne, … fut rarement égalé. Parait qu’on appelle ça le feeling ! Solo 1969 Concerto for Group and Orchestra (Live avec Deep Purple) 1971  Gemini Suite 1974  Windows (avec Eberhard Schoener – David Coverdale – Glenn Hughes) 1976  Sarabande 1982  Before I Forget 1998  Pictured Within 2004  Beyond the Notes 2010  To Notice Such Things 2011  Jon Lord Blues Project 2012  Concerto For Group And Orchestra   The Artwoods Singles : 1964 : Sweet Mary / If I Ever Get My Hands on You 1965 : Oh My Love / Big City 1965 : Goodbye Sisters / She Knows What to Do 1966 : I Take What I Want / I’m Looking for a Saxophonist 1966 : I Feel Good / Molly Anderson’s Cookery Book 1967 : What Shall I Do / In the Deep End 1967 : Brother Can You Spare a Dime / Al’s Party (sous le […]

Ian GILLAN Contractual Obligation

Le chanteur Ian Gillan est, avec Robert Plant, Ozzy Osbourne et quelques autres, considéré comme l’une des voix légendaires qui ont façonné le hard rock.  Malgré son engagement avec DEEP PURPLE, le chanteur a construit une impressionnante carrière en solo. “Contractual Obligation” s’inscrit dans ce cycle. Il propose trois concerts issus d’une tournée récente en Europe de l’Est, et qui seront diffusées sur différents formats via earMUSIC le 26 juillet, mais avec la particularité que chacun sortira sous un format unique : Contractual Obligation #1: Live In Moscow ( Blu-ray) Contractual Obligation #2: Live In Warsaw ( 2CD & digital) Contractual Obligation #3: Live In St. Petersburg (3LP) Après le succès de l’album studio “Now What ?!”, et à quelques mois de la sortie du dernier album “inFinite”, qui a connu un franc succès, Ian Gillan a accepté l’offre de tournée d’un mois en Europe de l’Est, accompagné tous les soirs par un orchestre local différent. Gillan a décidé de recruter pour l’occasion le groupe  DON AIREY BAND, avec notamment le talent de Simon McBride à la guitare. Le titre est une référence humoristique à la réticence notoire de Ian Gillan à porter une attention […]

DEEP PURPLE Live At The Rotterdam Ahoy 2000

Ce CD enregistré le 30 octobre 2000 fait parti du Concerto Tour, qui lui-même fait suite au DVD Live At The Royal Albert Hall enregistré en 1999. Les différences notables sont le chef d’orchestre et l’orchestre, et surtout une set list très Diosque due à la forte présence de l’ex-chanteur de RAINBOW et de BLACK SABBATH. La magie du classique et du rock opère encore d’autant que l’ensemble est soigneusement remanié favorablement. J’en parle davantage dans le livre, mais vous pouvez aussi retrouver divers témoignages du concert à Paris quelques jours plus tôt ici Sur la page Facebook, ils en ont dit : ” ce live est bon …et un bon souvenir de concert(vu a Anvers)” Christian Albinovanus ”Trés bon concert aussi à Paris 👍” Philippe Leroy   Autre report lié : Paris 25 octobre 2000 Voir aussi Concerto For Group and Orchestra et la catégorie DP & Orchestre Retour à la Discographie Deep Purple Disque 1 Introduction Par Jon Lord Pictured Within (Lord) Interprété par Jon Lord, Miller Anderson et le Romanian Philharmonic Orchestra Sitting in a Dream (Glover) Interprété par Roger Glover, Ronnie James Dio et le Romanian Philharmonic Orchestra Love Is All […]

DEEP PURPLE Paris 25 octobre 2000

Max, un membre de la page facebook du livre et sur la DPF, nous présente l’anniversaire et son souvenir du concert du Pourpre à Paris en 2000 au Palais des Congrès avec Orchestre Philarmonique de Roumanie, et des invités comme un certain Ronnie James DIO  ! merci à lui ! et vous, y êtiez vous ? racontez nous  ” 19 ans … Super souvenir et en plus j’ai choppé ma première baguette de Ian Paice. C’était pour la tournée où ils ont joué le Concerto. Voilà le solo de Ian Paice pour cette tournée . A Paris grosse surprise pour moi quand il a fait le ” one handed drum roll”. Quelle baffe !!! Je n’en croyais pas mes yeux et surtout du jamais pour moi ..😱😱😱https://www.youtube.com/watch?v=UtvXgQfL31s ” Max Sylvestre ” Excellent souvenir, merci Mister DIO pour ton joli geste à mon égard..” Thierry Pierron Report du feu magazine Hard & Heavy : (et quand on lit l’avis peu abouti du chroniqueur, on comprend mieux pourquoi cette nouvelle rédaction n’a pas su entretenir la bonne qualité de ce mag qu’avait su amener la première équipe, et entraînera la fin du mag) Setlist.fm Paris Pictured Within […]

Roger GLOVER The Butterfly Ball

Satanée antenne télé mal réglée !!   Ce 18 novembre 1974, une certaine grenouille, accompagnée de papillons et autres compagnons des bois, envahissaient nos écrans télé, pour nous faire patienter des interruptions de diffusions télévisuelles d’une des deux seules chaînes qui existaient alors : Antenne 2. Et oui, à l’époque, n’existaient pas les satellites, ni les multiples chaînes et les antennes sur le toit n’étaient pas encore généralisées : on réglait donc l’image en pivotant n’importe comment l’antenne apposée sur le téléviseur. Alors les soucis techniques de diffusions des émissions et films n’étaient pas rares. Voilà ce que le public français se souvient de ce dessin animée et sa célèbre bande-son chantée par Ronnie James DIO ! Ronnie qui ? Vous répondra le français lambda ! Peu importe, le fan Pourpre sait que Roger GLOVER est le compositeur de cette bande originale de dessin animée qu’on lui a commandée de composer. Si la chanson phare Love Is All est celle qui symbolise ce Butterfly Ball et celle que la grande majorité des gens ont retenue, c’est vite oublier les pépites chantées par Glenn HUGHES, puis David COVERDALE que sont Get Reading et Behind The Smile, […]

Jon LORD Windows avec David Coverdale et Glenn Hughes

Autant être honnête, ma faible culture en musique classique ne m’invite pas à vous proposer une chronique. Il en sera de même pour les autres projets de ce type de Jon LORD. Si l’un.e d’entre vous se sent l’envie de les chroniquer et nous initier au classique, vos écrits sont les bienvenus. Par contre si j’évoque ce live enregistré le 1er juin 1974, c’est principalement pour la présence de HUGHES et COVERDALE, et aussi du futur partenaire de PAICE et LORD, Tony ASHTON. Ce dernier viendra former le A de P.A.L pour un unique album qui révèlera l’imposture de ce duo pourpre vis a vis du disque Stormbringer et donc ”innocentant” Glenn HUGHES. J’en parle aussi dans le livre. J’avoue aussi que je n’ai pas l’album et que je l’ai peu écouté sur le net. Je vous joins juste ici les deux extraits vidéo dans lequel le trio de chanteur est à l’oeuvre. On peut s’imprégner de l’excellence vocale des remplaçants de GILLAN et GLOVER, chacun dans son registre si particulier et si complémentaire. Si COVERDALE est exquis, la finesse de HUGHES et sa mélodie vocale sont remarquables. Enjoy ! PS : Il est dommage […]