Ian GILLAN One Eye To Morocco

Quand Ian GILLAN se dore la pilule entre deux dates Pourpres, il s’occupe à écrire quelques chansons cool. Loin de la grosse production et des joutes vocales de ces précédentes œuvres hors DP, en mode vacancier, le sexagénaire s’offre une récréation musicale dans la lignée du disque GLOVER-GILLAN Accidentally On Purpose et des JAVELINS (en mieux). Le bassiste étant absent pour cause de raisons familiales, le chanteur fera appel à ses autres fidèles partenaires, Steve MORRIS et Michael Lee JACKSON. Détendu, on l’imagine siroté un bon cocktail en bord de piscine entre deux prises. Il n’est donc pas question ici de hard rock. Les solos se font même rares, mais inspirés (The Sky Is Falling Down), laissant place à des cuivres des plus doux. Le jeu et la sieste se font autour du rock blues boogie world et sans prétention de battre des records de watts, bien au contraire, le but étant de scruter cet horizon en toute quiétude. Mais qui dit sans prétention, ne veut pas dire sans talent ni sans conviction. Non ! Sur la trentaine de titres écrits, les meilleurs semblent avoir été retenus. Et c’est du tout bon, un régal ! La caresse […]

Joe Lynn TURNER Street Of Dreams Boston 1985

Les fans de l’ex-RAINBOW, DEEP PURPLE, MALMSTEEN, … seront ravis de découvrir enfin un live, dont la set-list n’est pas celle d’un tribute band aux 3 groupes mentionnés. En 1985, le encore charmeur italien, auréolé de son statut de chanteur d’un RAINBOW fraîchement séparé pour cause de retour de Ritchie BLACKMORE dans DP, se lance dans une carrière solo, avec l’ambition de devenir un autre Mickael BOLTON (celui de la période rock FM, pas de la soul). Cette ambition ne sera pas atteinte et il retournera faire les sparring-partner le temps d’un album considéré comme le meilleur du guitariste suédois, alors encore inspiré, ”Odyssey’‘. Avec sa voix proche d’un Lou GRAMM – TURNER aura postulé dans FOREIGNER, copain qu’il est avec le claviériste, voire VAN HALEN et TOTO, et fait les backing-band de CHER et Mickael BOLTON notamment– le chanteur y croit dur comme fer avec sa voix FM qui colle à la mode musicale du moment. Et cela paraît logique ! Il viendra donc défendre sur scène sa première œuvre solo, un album très FM, très FOREIGNER, le très bon ”Rescue you” joué quasi en intégralité (bonne nouvelle). Seuls 2 titres de RAINBOW seront […]

David COVERDALE Northwinds

Après un délicieux premier jet, White Snake (chronique), le désormais ex-chanteur de DEEP PURPLE, et futur créateur du groupe WHITESNAKE, publie une seconde merveille de soul et rhythm’n blues, avec un pointe de funk et de gospel (”Sing my sister, sing my brother” sur Give Me Kindness), et déjà quelques prémices boogie rock blues, qui fleurent bon les seventies, et donc toute l’ambiance qui va autour. Une atmosphère superbement retranscrite aussi par ces deux pochettes dont on ressent même le développement de la pellicule, à une époque où les logiciels ne venaient pas fabriquer ou travestir une vue avec sa force et sa fragilité, dans son instantané magique. Cette introduction qui devrait déjà vous donner l’envie d’aller humer les odeurs de feuilles humides et autres champignons de forêt automnales avec une telle musique de fonds, on œuvre là du côté des Joe COCKER, Rod STEWART, Stevie WONDER, et autres FREE et BAD CO’ de Paul RODGERS. Mais là, où ces artistes, pour ma part, se sont un peu égarés ou trop stylisés, le jeune David s’empare du meilleur de chacun, l’optimise, l’amène au niveau supérieur, et diffuse toute son aura, tant physique, musicale, que vocale. […]

David COVERDALE Discographie & Chroniques

Les albums DPF colorés sont chroniqués. Cliquer dessus pour lire ma chronique et aussi d’autres avis de fans exprimés sur la page facebook. Cette discographie est aussi abordée dans le livre ”Deep Purple 50 ans La Maison des Légendes 1968-2018”. Ces écrits sont effectués pour les dates anniversaires et uniquement sur mon temps libre. Tout coup de main est bienvenu. L’idée est de partager une passion. … Pour soutenir le site, merci de commander vos achats via les liens Amazon ou de faire un don ICI David Coverdale – né le 22 septembre 1951 GB – chanteur – Whitesnake.com – une des plus belle voix de blues hard rock de l’histoire !    Deep Purple Burn (1974) Stormbringer (1974) Come Taste the Band (1975) ** Live ** California Jam (1974) La Dernière Séance – Paris (1975) …   Collaborations The Butterfly Ball and the Grasshopper’s Feast – Roger Glover (1974) Windows – Jon Lord (1974) “The Last Note of Freedom” – chanson interprétée pour le film Days Of Thunder (Jour De Tonnerre) avec Tom Cruise (1990) Coverdale – Page (avec Jimmy Page) (1993)   Solo 1977 White Snake 1978 Northwinds 1997 Restless Heart 2000 Into […]

Glenn HUGHES The Way It Is

Après un Blues … hum … bluesy, un Feel, Stevie WONDERien et un Addiction très IOMMInesque, le fan que j’étais alors d’AOR (je le suis toujours mais moins exclusivement) espérait un retour à du HUGHES-THRALL, du DP et donc à du From Now On. En définitive, cet album m’apparaît être comme le plus swing, le plus jazzy, voire le plus world music (en toute relativité) que Monsieur HUGHES nous aura servi avec un tact qu’on ne peut refuser. Pour moi, l’invitation fut un camouflet. A l’écoute de ces premières notes, trop fermé d’esprit, j’aurais eu alors un rejet. Et pourtant … Ce The Way It Is est tout simplement devenu mon album préféré d’un chanteur à la palette de coloris trop complète et universelle, pour se contenter que du Pourpre… Mon préféré ? Oui et non car The Voice sait trop nous procurer d’émotions dans divers genres, qu’il m’est au final difficile de donner mon album favori. Peu importe, il faut savoir s’ouvrir pour apprécier ce qu’un artiste peut nous offrir. Alors mon attente et ma culture musicale n’étant pas encore prête, je partis faire un détour dans la salle de bain me passer un […]

DEEP PURPLE Paris Bercy 26/02/1991

Souvenirs de fans : ”Ce moment que j’attendais avec impatience au plus au point ! Du haut de mes 14 ans, j’allais vivre un rêve éveillé : celui de voir mes idoles sur scène pour la 1ère fois ! DEEP PURPLE, ce groupe que j’admire sans limite depuis l’âge de 5 ans. Depuis ce fameux jour, où mon père monta le volume de la radio pour me faire écouter “Smoke on the Water“… L’électrochoc ! Puis je reçus mon 1er vinyle “Deepest Purple” que je regardais matin et soir chaque détail, chaque photo encore et encore et suppliais ma mère le mercredi de le remettre sur la platine, parce que j’avais été sage ! Platine qui était au sommet de la chaîne hi-fi du salon et que je n’atteignais pas, sauf si je grimpais sur le recoin du canapé, afin d’observer le label Harvest tourné sur lui-même, telle une séance d’hypnose ! Le temps s’arrêtait et plus rien ne pouvait m’atteindre, même la fièvre quand je chopais un rhume et n’allais pas à l’école. Ce lieu où il m’arriva même un jour d’y apporter mon vinyle, tel un trésor pour le montrer aux copains ! […]

TALK TALK Discographie chroniquée

Pour moi, le meilleur groupe Pop ! Des albums et une voix intenses ! Classieux ! … TALK TALK ? Parlons-en ! … Même si j’apprécie des formations comme AHA, DURAN DURAN, The CHRISTIANS, PINK, U2, WET WET WET, il est plutôt rare qu’un disque de Pop Rock use ma platine, à l’exception de Kate BUSH. Je suis même allergique aux BEATLES, roi du genre. Alors relater la discographie d’un tel groupe signifie que pour moi, il a quelque chose de très spécial. Le décès brutal de son leader m’a amené à me replonger dans cet univers, plus dense que la vulgarisation du terme ”pop” pourrait le faire penser. Pour mon côté fan du Pourpre, la forte présence de ce son si velouté de l’orgue Hammond ou du Mellotron ne laisse pas insensible mon ouïe, tout comme les quelques riffs et autres mélodies de piano. Mais pas de tromperie ! TALK TALK n’a rien à voir avec DEEP PURPLE même si ils ont eu aussi l’honneur de jouer à Montreux … du moins, dans le sens solistes virtuoses prêts à toutes jams, la ressemblance peut se définir dans un seul mot : La classe ! […]

Joe Lynn TURNER The Usual Suspects

Quand on nomme son album du nom d’un film qui a proposé un des scénarios des plus originaux qui soit, on peut s’attendre à une prise de risque, ou à minima lui rendre hommage. Le risque ? Musicalement avec TURNER, c’est espérer beaucoup, même si le projet MOTHER’s ARMY avait osé. Aussi, on va interpréter ce clin d’oeil pour saluer surtout l’équipe de fidèles habitués qui l’entourent. Parce que mine de rien, ses détracteurs ont beau le charrier, il arrive à maintenir autour de lui une équipe fiable. Et ce n’est pas Ritchie BLACKMORE qui démentira, lui qui lui a carrément débauché ses musiciens pour le RAINBOW 95′. Question qualité musicale ? A défaut d’être surpris, difficile d’être déçu dans le hard rock mélodique que le chanteur distille depuis ses premières mélodies fredonnées devant un micro professionnel. Et puis quand on s’apprête à faire un casse, mieux vaut s’y préparer avec ce qu’on sait faire de mieux. Avec ce Usual Suspects, on revient vers un peu plus de chaleur bluesy, là où son précédant crime (JLT) avait plutôt appuyé sur le côté hard voire heavy, que ce soit musicalement que vocalement.  L’expérimenté chanteur pose davantage […]

THE DEAD DAISIES Holy Ground avec Glenn HUGHES

Déjà en janvier et probablement un des albums de l’année ! Autant le dire, je connaissais peu le groupe, le considérant comme une très bonne formation de Classic Hard Rock de plus. L’arrivée de The Voice of Rock a évidemment de suite pointer ma boussole sur ce pré là ! Je ne rentrerai donc pas dans le jeu des comparaisons, du c’était mieux avant ou pas avec John CORABI. Tout comme pour les Mark de DP, c’est en quelque sorte un autre groupe, voilà tout ! Il est d’ailleurs même amusant que l’esprit du carrousel qui a créé DEEP PURPLE, soit repris ici par David LOWY, à savoir le concept de changer régulièrement de musiciens afin de renouveler la créativité. Déjà plus de 19 membres sont venus cueillir les fleurs pour la réalisation de 5 bouquets ”seulement”, sans compter les nombreux invités. Ceux qui craignent donc une implosion avec l’arrivée de Glenn HUGHES devraient se rassurer en acceptant ce concept et aussi du fait que Doug ALDRICH qui a tourné avec le chanteur-bassiste (cf report), a validé sa venue, ce qui fait que les réputations demeurent souvent plus fortes que la réalité auprès de certains. […]

COVERDALE / PAGE Réédition 30 ans

David COVERDALE vient d’annoncer qu’il bossait sur une réédition Deluxe remasterisée et remixée pour les 30 ans d’anniversaire de l’album en 2023 et qu’il allait soumettre à Jimmy PAGE deux bonus, potentiellement à y intégrer ! «Je pense que vous allez avoir de belles surprises», dit-il. «Jimmy et moi en avons parlé. Il est isolé dans le pays, alors nous devons juste nous protéger car je ne monte pas dans un putain d’avion, et je ne l’attends certainement pas!» «Nous allons faire remasteriser l’album original, et nous avons un tas de chansons que nous n’avons pas sorti. J’ai filmé la plupart du scénario d’écriture et d’enregistrement, et tout le chemin jusqu’aux concerts à Osaka et tout le reste. Il y a une merde dans le contenu, une des choses que je lui ai suggérées, j’ai dit; «Pourquoi ne fais-tu pas un mix de Jimmy Page sur l’enregistrement, et je ferai un mix de David Coverdale et je laisserai aux fans le point de vue de Jimmy et le mien.» Difficile pour mon anglais d’interpréter le sens du propos ! Peut-on en déduire que les deux ont chacun les droits sur cet album commun et que […]