BARJOZO Mut@25 – livre roman musical

Pourquoi parler de ce livre ? Plusieurs raisons à cela, chers gens du Nouveau Monde … et même de l’Ancien ! D’abord parce que c’est un ami ! Ensuite parce que DEEP PURPLE est inclus dans ce livre écrit sous forme de quiz musical ! En effet, la raison principale de ma chronique est que ce roman, esprit SF, qui s’inspire de cette période actuelle entre Covid et tests de nouveaux systèmes de civilisation, nous présente plus de deux cents références musicales que l’auteur vous invite à reconnaître. Attention ! les réponses sont à la fin du livre. Les autres qualités à ce bouquin qui se lit comme on écoute un bon disque, avec entrain, sont l’humour, une histoire qui pousse à la réflexion sans nous bourrer le mou et une certaine qualité d’écriture, dont le point d’orgue sera un dialogue sous forme de contrepèteries, digne des plus grands duos de solistes ou des joutes entre Voltaire et Rousseau ; le tout pour la modique somme de 18€ ! … On sent déjà l’humour décalé entre le prix (18) et le nom du livre (25) lol ! Cela doit être ça la Mutation !? 🙂 […]

Jon LORD Blues Project Live – info

Réédition le 23/07/2021 (oui je suis à la bourre) de ce live commandable ICI ! ” En 2010, Pete York (Spencer Davis Group, Hardin & York) a demandé à Jon de se joindre à un concert nommé Rhythm & Blues Allstars. Après avoir passé de très bons moments ensemble, le groupe a décidé de former le Jon Lord Blues Project. Six musiciens à succès, de vieux amis qui se connaissent depuis les années 60 et 70 et dont le passé musical se lit comme le “Who’s Who” de l’histoire du blues et du rock : Deep Purple, Spencer Davis Group, Chris Rea, Whitesnake et bien d’autres. Enregistré au Rottweil Jazz Festival en 2011, Jon Lord, Miller Anderson, Maggie Bell, Colin Hodgkinson, Zoot Money et Pete York ont ​​présenté des chansons de blues classiques ainsi que des compositions contemporaines telles que Deep Purple et Tom Waits. Étant épuisé depuis longtemps, cet incroyable spectacle en direct est de nouveau disponible, dans un magnifique CD Deluxe Edition. Un joyau définitif dans toute collection de blues.” Titres 01. Back At The Chicken Shack 02. Houchie Couchie Man 03. Wishing Well 04. It Never Rains But It Pours 05. Fog […]

Roger GLOVER Snapshot+ réédition info

EarMusic réédite l’album solo Snapshot, du bassiste de DEEP PURPLE le 8 octobre 2021. Le commander ICI !   1. My Turn 2. Burn Me Up Slowly 3. Beyond Emily 4. Queen Of England 5. No Place To Go 6. The Bargain Basement 7. What You Don’t Say 8. Nothing Else 9. Could Have Been Me 10. The More I Find 11. When It Comes To You 12. Some Hope 13. If I Could Fly 14. It’s Only Life Bonus 15. Burn Me Up Slowly (Demo) 16. My Turn (Demo) 17. Beyond Emily (Demo) 18. Nothing Else (Demo) 19. The Bargain Basement (Demo) Edition originale de 2002 :

WHITESNAKE Restless Heart 25th info

Maître Dave poursuit le rythme des rééditions revisitées, remasterisées, remixées, relookées, bref ”re tout quoi” ! Ici ce sera pour les 25 ans de Restless Heart ! ce ”re tout quoi” sortira le 29 octobre 2021  en format Deluxe ! Les titres rejoués ont été exécutés par Adrian Vandenberg, Denny Carmassi, Guy Pratt ainsi que Joel Hoekstra et Derek Sherinian (Allez savoir pourquoi il n’a pas fait appel à Steve Vai ou Warren De Martini? cela aurait été drôle non?) Au menu donc ! 4CD/1DVD dont des démos inédites, un making of … de cet album sorti en 1997, classé dans le top40 UK mais qui n’est jamais sorti aux USA! DISC 1: RESTLESS HEART: 2021 REMIX Restless Heart You’re So Fine Can’t Go On Crying Take Me Back Again Anything You Want Too Many Tears All In The Name Of Love Your Precious Love Can’t Stop Now Woman Trouble Blues Stay With Me Oi (Theme For An Imaginary Drum Solo) Don’t Fade Away Can’t Go On (Unzipped) DISC 2: RESTLESS HEART: 2021 REMASTER Don’t Fade Away All In The Name Of Love Restless Heart Too Many Tears Crying Stay With Me Can’t Go On […]

Ritchie BLACKMORE’s RAINBOW

Ce 15 août de l’Ascension 1975, deux hommes gravirent une montagne en argent ! L’un pour atteindre des sommets de musicalité, le second pour y faire résonner sa majestueuse voix sur le monde entier !   Bien avant que Tony Stark ne balance sur les grands écrans du vingt-et-unième siècle son fameux ”Je suis Iron Man”, Ritchie BLACKMORE, lui sera encore moins modeste avec son fameux ”Je suis l’Arc-En-Ciel” (carrément!). En 75, DEEP PURPLE arpente les routes mondiales avec le grupetto des ”maillots jaunes” affirmés de l’époque. Aussi, c’est au plus fort de sa renommée que le guitariste décide de sortir ce qui est censé être son premier album solo. Pour cela, il embauche le chanteur de ELF, remarqué en tournée quand ce groupe faisait les premières parties du Pourpre. Le chanteur négocie l’embauche de ses partenaires, à l’exception du guitariste bien entendu. BLACKMORE accepte, peu regardant et un peu paresseux pour chercher des musiciens pour ce qui était il y a encore quelques mois auparavant, qu’un projet parallèle, une récréation à DP. Le meneur a déjà quasiment tout écrit, dont quelques titres proposés pour DP, mais refusés par les autres. Aussi, tout est prêt, […]

DEEP PURPLE Whoosh! – chronique

« C’est quoi cet album ? waHOU ! waWHOOSH !… » … Pour les allergiques aux chroniques longues, allez direct à la conclusion ou au Titre par titre ! Des avis de fans y sont aussi postés. Chauffez-vous l’index pour mouliner la souris ! C’est ce qui s’appelle une chronique Prog ! On est fan ou on ne l’est pas ! Hahaha ! Le support web permet de développer, on ne va pas se gêner My Lord ! DP, ça se mérite ! 😉 et puis c’est l’été, faut bien un peu de lecture sur la plage ! … Le second format Titre par titre est sur une page à part pour une question de lisibilité ! Cliquez sur les polices en gras pour faire fondre la graisse des glaces et tapas ! Et oui, quand yen a plus, yen a encore : du DP en somme !

RAINBOW Down To Earth

Ce 28 juillet 1979 était publié le quatrième album de l’ARC EN CIEL et le seul avec Graham BONNET au micro : une magistrale transition entre la période DIO et celle qui va suivre avec TURNER. Commercial d’un côté avec les hits Since You’ve Been Gone et All Night Long tout en conservant un côté épique de la période précédente avec le magique Eyes of the World, le somptueux Love’s No Friend, les groovy Danger Zone et Makin’ Love, les telluriques Lost in Hollywood ou No Time to Lose, tous survoltés par cette voix démentielle et sous-estimée du nouveau hurleur, non dénué de lyrisme : quel fabuleux chant sur Love’s No Friend : frissons ! On pense souvent à GILLAN, DIO, et COVERDALE comme les top-chanteurs de l’époque et donc de la DPF, mais BONNET me semble injustement dévalué. J’oserai même croire qu’il aurait été le parfait remplaçant à Freddie MERCURY, avec de surcroît son look totalement décalé !? Il aurait marqué davantage les masses s’il était resté dans RAINBOW, même si son passage au sein du Mickaël SCHENKER GROUP fut aussi évidemment remarquable … mais tout autant écourté. Notons aussi que les faces B, […]

Glenn HUGHES Play Me Out

Actualisons le bidule ! Du plus jeune au plus vieux, cet album pourrait être un de ceux de Justin TIMBERLAKE, JAMIROQUAI, Georges MICKAEL ou Stevie WONDER. Profitant d’une ”pause” du Pourpre, Glenn HUGHES réalise son rêve d’une carrière solo qu’il aurait aimé avoir s’il ne s’était pas englué dans les substances maléfiques, à savoir oeuvrer dans la soul funk ! C’est simple : on ôte tout ce qui sonne rock ici ! exit les guitares de TRAPEZE et place aux cuivres et choeurs féminins pour baigner dans l’esprit MOTOWN, voire STAX avec un zest de modernité de l’époque. De plus, le chanteur va se laisser à quelques imitations vocales de son idole qu’est le chanteur black aveugle. Quelque part, c’est bien dommage tant il est meilleur vocaliste. Heureusement, ces intonations nasillardes empruntées ne seront qu’épisodiques et sa suavité prend souvent le dessus. Alors ici, les fans de la Mark II qui ont pointé du doigt le chanteur bassiste comme principal coupable d’avoir dénaturé le son de DEEP PURPLE avec Stormbringer et même la mort du groupe, qui à cette époque n’était pas officialisée, vont profiter de ce disque extra-terrestre, pour définitivement le juger hérétique à la […]