Joe Lynn TURNER Holy Man

Rappelez-vous ! D’après de célèbres voyants, l’An 2000 devait être Apocalypse. Les informaticiens craignaient que les logiciels à cause d’une date à deux chiffres, se remettent au zéro et génèrent des pannes désastreuses. C’est probablement dans cet état d’esprit que Joe Lynn TURNER sortira ce Holy Man, un album-prière à en croire sa pochette !? un album assez bluesy ! Bluesy ? Oui mais bien Rock et Hard ! Ça prêche avec crainte mais avec vigueur ! Car même si le titre éponyme fait appel à des choeurs féminins limite Gospel, déjà présents sur le très recommandé Nothing’s Changed, on reste dans l’explication de textes façon Don Camillo opposé au maire communiste. L’ambiance est bluesy mais ferme. TURNER s’égosille comme jamais dans le ton rocailleux. On est loin de sa voix lisse de l’époque FANDANGO ou même RAINBOW. TURNER veut aller expier ses pêchers du côté des Paul RODGERS, Otis REDDING ou même d’un Bon SCOTT et bien lui en a pris, comme si il voulait faire pénitence de ses orientations FM, inexistantes ici. Toutefois, il nous a dégoté un enfant de choeur au style très BLACKMORien qui nous maintient dans un environnement connu et apprécié. La ballade […]

DIRTY SHIRLEY

Album culte ? Cet album a toutes les caractéristiques pour devenir un album culte. Pas de hits qui vous accrochent l’oreille de suite, un Hard Rock classique plus ou moins à la mode, plutôt moins même, une pochette clivante de Stan W DECKER qui rappelle les années 50 ou Tarantino, une époque où on zappe tout sans dire merci, et qui donc vous fera passer à côté … de compos hyper ficelées qui nécessitent plusieurs écoutes, … bref qui nécessitent du temps et le temps, on n’en a plus parait-il, comme nous le disent nos retraités débordés. On n’en a tellement plus que j’écris ma conclusion dans l’introduction en me demandant maintenant si tu vas lire la suite …T’es là ? T’es pas là ? … Si t’es parti acheter le disque, alors ça va … Parce que ce sale disque convie le chanteur de demain et un guitariste chevronné. Ce jeune vocaliste culotté a le vent en poupe. Déjà connu pour ses reprises de Standards que je vous avais déjà présenté, Frontiers a eu la riche idée de faire chapeauter ce jeune fougueux à un Georges LYNCH expérimenté, probablement aussi par crainte de voir […]

THE DEAD DAISIES & Glenn HUGHES infos

Le groupe dévoile les 4 titres du EP The Lockdown Sessions ! toutes les infos ci-dessous ** Infos au 14 juillet 2020 ** Suite au Covid, la sortie de l’album Holy Ground de THE DEAD DAISIES est repoussée au 22 janvier 2021 ! Un EP 4 titres acoustiques The Lockdown Sessions va sortir ce 17 juillet 2020 chez Steamhammer/SPV pour nous faire patienter ! 2 titres sont déjà en écoute dans ces versions, cliquer sur les noms 01. Unspoken (acoustic version) 02. Fortunate Son (live) Deen CASTRONOVO au chant 03. Righteous Days (acoustic version) 04. 30 Days In The Hole (acoustic version) (HUMBLE PIE) + rappels des infos ci-dessous Par ailleurs, Joe BONAMASSA a annoncé que l’entrée en studio pour le cinquième album de BLACK COUNTRY COMMUNION initialement prévue en janvier 2021, sera repoussée à la fin de l’année 2021, toujours en raison des conséquences liés au Covid19. Le guitariste poursuit : ” J’ai écouté le nouveau morceau de Glenn avec THE DEAD DAISIES [‘Unspoken’], et j’ai trouvé ça génial. Il pourrait chanter une recette de soupe aux lentilles, je suis fan… [Et] c’est un grand bassiste… Il a son propre style de basse et […]

Glenn HUGHES Play Me Out

Actualisons le bidule ! Du plus jeune au plus vieux, cet album pourrait être un de ceux de Justin TIMBERLAKE, JAMIROQUAI, Georges MICKAEL ou Stevie WONDER. Profitant d’une ”pause” du Pourpre, Glenn HUGHES réalise son rêve d’une carrière solo qu’il aurait aimé avoir s’il ne s’était pas englué dans les substances maléfiques, à savoir oeuvrer dans la soul funk ! C’est simple : on ôte tout ce qui sonne rock ici ! exit les guitares de TRAPEZE et place aux cuivres et choeurs féminins pour baigner dans l’esprit MOTOWN, voire STAX avec un zest de modernité de l’époque. De plus, le chanteur va se laisser à quelques imitations vocales de son idole qu’est le chanteur black aveugle. Quelque part, c’est bien dommage tant il est meilleur vocaliste. Heureusement, ces intonations nasillardes empruntées ne seront qu’épisodiques et sa suavité prend souvent le dessus. Alors ici, les fans de la Mark II qui ont pointé du doigt le chanteur bassiste comme principal coupable d’avoir dénaturé le son de DEEP PURPLE avec Stormbringer et même la mort du groupe, qui à cette époque n’était pas officialisée, vont profiter de ce disque extra-terrestre, pour définitivement le juger hérétique à la […]

WHITESNAKE The Rock Album – compilations infos

David COVERDALE nous présente The Rock Album déjà dans les bacs et estime que le Love Album sortira avant Noêl et The Blues Album en 2021. Plus d’info ci-dessous. Rappel : The Rock Album MMXX est une nouvelle compilation qui propose des versions revisitées, remixées et remastérisées des meilleures chansons rock du groupe ! Précommandez votre copie: Rhino.lnk.to/therockalbum  // Amazon CD / 2LP / Coffret L’album est la première sortie de la trilogie «Red, White and Blues» du groupe, série de trois nouvelles compilations organisées par thèmes musicaux qui comprendront : Love Songs (rouge), The Rock Album (blanc) et The Blues Album ( bleu). The Rock Album est disponible depuis le 19 juin numériquement, sur CD et en coffret de 2 LP pressés sur vinyle blanc de 180 grammes. Vous pouvez écouter des extraits ci-dessous Disc: 1 1. Still Of The Night (2020 Remix) 2. Best Years (2020 Remix) 3. Tell Me How (2020 Remix) (alternative arrangement) 4. Love Ain’t No Stranger (2020 Remix) Disc: 2 1. All Or Nothing (2020 Remix) (additional guitars) 2. Give Me All Your Love (2020 Remix) 3. Can You Hear The Wind Blow (2020 Remix) 4. Restless Heart (2020 […]

DEEP PURPLE Shades Of Deep Purple Collector

Ce musée virtuel est possible grâce aux collectionneurs anonymes ou pas qui m’ont communiqué l’image de leur collection ! Merci à eux de nous faire partager cela et de permettre cette centralisation dans ce lieu pour le plaisir de tous ! Merci ici aux Ian Cozy et Philippe Leroy ! La passion, c’est beau, c’est fou, c’est être vivant et plein d’allant ! => Merci de ne pas copier les photos sans demander l’autorisation et sans communiquer le lien du site par respect pour le travail fourni Pic-Photos protégées de droits-copyright @LMDL-Philippe Leroy-Ian Cozy   ** 33t ** Australie Corée Japon Malaisie Mexique Taïwan UK Retour à la chronique Shades Of Deep Purple Retour à la discographie de DP

DEEP PURPLE Shades Of Deep Purple

Débuter par un instrumental, annonce la couleur … pourpre ! Ce premier album baigne dans cette ambiance de l’époque d’un rock psychédélique et des merveilles des bandes originales de films d’Ennio MORRICONE. Ce n’est pas non plus un hasard si Quentin TARANTINO utilisera un titre de DP pour son dernier film Once Upon a Time… in Hollywood, même si au final, cette reprise Hush est la moins représentative du son MORRICONE. DEEP PURPLE a été constitué avec les meilleurs musiciens de l’époque et ils vont le démontrer avec des instrumentaux et un son à la fluidité parfaite. Mais DEEP PURPLE a aussi été formé pour faire du business. Aussi, reprendre des tubes est bien calculé pour cela : Help, Hey Joe et Hush qui sera le premier grand succès prévu en 45t et … le seul. Avec trois reprises et des instrumentaux, DEEP PURPLE se cherche mais nous offre une première des plus agréables si on n’est pas figé dans le Hard Rock qui n’existe pas vraiment encore. Alors clairement, cet album porte bien son nom. Il est l’ombre de ce que deviendra le groupe, mais une ombre dont on voudra vite voir le visage. […]

Ian GILLAN Naked Thunder

En ce 16 juillet de 1990, était publié le réconfortant Naked Thunder. Adolescent, en 85-87, je découvrais DP avec Made In Japan et Burn ! A l’époque, on considérait les Live comme des Best Of et Burn était présenté comme le meilleur album hors Mk II ! Alors, je pensais, à tort, qu’en usant le MIJ et Burn sur ma platine, j’avais l’essentiel de DP. Faute de thunes et avide de découvertes musicales, j’investissais alors dans d’autres groupes, délaissant donc la discographie Pourpre. Puis en 90, en tombant sur les clips de No Good Luck, mais aussi de King Of Dreams, sorti la même année, je succombais aux charismes de la musique et des acteurs, que je découvrais au final pour la première fois en visuel ! Et oui, à l’époque avoir des images de concerts des groupes de Hard Rock à la télé française était une denrée rare et tout le monde n’avait pas de magnétoscopes pour les enregistrer quand la télé diffusait ces quelques clips fantômes dans la nuit ! Second coup de foudre donc ! Depuis ce jour, je ne pus me débarrasser de la Drogue Pourpre ! Intoxiqué à vie jusqu’à […]

IOMMI-HUGHES Fused

3ème album du duo et encore un grand moment ! Seul bémol à mon goût : une certaine linéarité des morceaux qui rend l’album un zest monotone à la longue ! Les trois bonus auraient pu changer cette impression. Let It Down Easy, certes ”hard rock binaire convenu” détruit tout et aurait été un hymne évident en concert ; la ballade Slip Away effectivement n’apporte rien de plus et valide son statut de bonus ; mais ce sera surtout l’incompréhensible absence de The Innocence qui choque tant le final vocal est d’une profondeur abyssale, sublime, déchirante, dont peu de chanteurs sont capables : frissons garantis ! Mais leur ambiance opposée à celles des autres titres auraient peut-être jurée (?), surtout pour le premier cité ! Du coup, j’interpréterai ce Fused dans l’esprit d’un album concept. Quoiqu’il en soit comment ne pas être subjugué par Grace, Deep Inside In Shell, le sombre The Spell ou I Go Insane dont le sublime riff-solo aurait mérité d’être doublé et finir en apothéose à l’instar du final de Starway To Heaven … Comme souvent avec ces deux-là, on tutoie la magie mais ils ne vont pas au bout des […]