Richie KOTZEN’s Fever Dream

S’émancipant peu à peu de l’écurie VARNEY d’un point de vue musical, tel un jeune poulain rêvant de galoper dans les Grandes Plaines américaines, Richie KOTZEN propose ici, entouré de deux compères redoutables dans la mission qui leur est octroyée (à la basse, Danny THOMPSON et Atma ANUR à la batterie) un deuxième album non pas instrumental auquel on aurait pu s’attendre mais chanté. Et force est de reconnaître à l’écoute de cet opus paru en 1990, que le “gamin”, doté d’un joli brin de voix très bluesy et très rocailleux selon les titres qu’il interprète, nous dévoile mille et mille une facettes de son talent de compositeur et donc de vocaliste. Tout d’abord, l’effort est porté sur le concept de “CHANSONS”, chansons qui se doivent d’être accrocheuses et intégrées par l’auditeur, ce qui est de toute évidence le cas sur les mid-tempos très hard bluesy She (l’opener) et Yvonne. Exit, toute forme de démonstration quelle qu’elle soit. Place à la chanson savamment structurée avec un couplet, refrain, couplet, refrain, solo, couplet, refrain. Mission donc accomplie d’entrée de jeu puisque l’on se plait même à se repasser le premier titre mentionné une deuxième fois (véridique, […]

Richie KOTZEN 50 for 50

50 titres pour ses 50 ans ! … Et moi, ça doit faire 35 ans que je défends ce gars qui est né avec une voix et des doigts en Or. (voir aussi sa biographie résumée) (Première ? Première chronique web incluant les liens pour écouter les chansons en même temps) Non seulement, c’est un hyper doué multi-instrumentistes, un virtuose à la guitare, mais en plus, sa voix est gorgée de soul. En plus, il se sert de cette voix et de ses mains pour jouer de la bonne musique, de l’exquise, et non de la soupe que son physique avantageux pourrait l’inciter à produire. Merci mon Dieu ! Après les David COVERDALE, David Lee ROTH, Jon BON JOVI, c’est probablement une des rares Rock-Star qu’il nous reste véritablement. Alors au bout de – je ne sais plus – une trentaine d’albums solos plus ceux avec POISON, MR BIG, THE WINERY DOGS et autres projets, on pourrait s’inquiéter sur la présence ici de Dame Inspiration ! Suffit pas d’appeler son album Inspiration pour l’avoir, ou Blues pour en jouer vraiment, n’est-ce pas Monsieur MALMSTEEN ! Aussi, c’est bien beau de se faire et nous faire plaisir […]