DEEP PURPLE Purpendicular

Deux grosses claques ! Le départ du légendaire Ritchie Blackmore et contre toute espoir, la revitalisation de la couleur pourpre par ce premier album avec Steve Morse !

Paradoxalement, alors que Ritchie Blackmore avait su apporter un éclectisme musical dans le groupe en touchant à tout, du rock’n roll, du boogie, du blues, du psyché, du hard, du funk et du classique, il se rendait complice voire initiateur, d’un certain surplace depuis 2-3 albums. Si le remplacer paraissait (est) impossible, étonnamment, Steve Morse redonnera son éclat au Pourpre en redynamisant son énergie et en renouant avec ce qui faisait la moelle de l’Institut, à savoir une richesse musicale, en apportant cette fois, des touches de folk celtique, de jazz et de prog.

Un album surprenant que je détaille dans le livre et que je vous invite à commenter sur la page facebook ! Je retranscrirais ici vos avis. Merci à vous.

Magnifique album, certainement le meilleur de la Morse-era derrière Now What !? … Now What !? je l’ai pris en pleine face comme peu d’album l’on fait . Ezrin a fait un boulot formidable coté prod’ et arrangements … Dans la face doublement avec les concerts de Bonn, Montreux, StJulien en Genevois, Genève, Francfort et Stuttgart . Ce dernier étant exceptionnel à beaucoup de niveau …Mais pour revenir à Purpendicular, je suis con . A sa sortie, j’ai eu ce réflexe débile d’ignorer ce nouveau Purple pour suivre Blackmore et son new Rainbow, allant jusqu’à boycotter le concert de Grenoble à seulement 50 bornes de la maison . C’est qui ce Morse ? Purple sans Blackmore, ça n’a aucun sens. … Je m’en mords encore les couilles because le concert fut parait-il fameux et très fun. Je m”en mords doublement les couilles parce que j’ai compris quelques années plus tard en retournant les voir sur scène que le groupe tournait à plein régime et que Morse est au final un musicien sacrément bon … Pour revenir à l’album, idem, c’est 5 ou 6 ans plus tard (trop tard?) que j’ai compris tout son raffinement et sa force le considérant comme le meilleur du groupe depuis sa reformation en 84 .” Steph Simeon

”Il n’est jamais trop tard pour aimer ! Rooo c’est beau ce que j’écris, je m’aime ! ha ha ! ” Franck andfurious

J ai un peu aimé au début, puis Steve Morse m’a lassé” Thierry Pierron

”Je comprends ! moi-même sa descente de manche récurrente m’a agacé à une époque ! il l’a fait moins surtout depuis que Bob Ezrin lui a demandé de façon diplomatique. Ecoute son solo sur Bird Of Preys ! ” Franck andfurious

Purpendicular….En fait j’ai subit un traumatisme double, d’une part un album catastrophique The Battle Rages On et surtout le départ de Blackmore….Quand est sorti Purpendicular c’est la première fois que je ne me suis pas précipité pour un nouvel album…Donc quelques semaines après, je l’enregistre chez mon frère et je suis vraiment surpris par ce vent de renouveau, quelle différence, quel groove surtout un titre comme Ted The Mechanic qui devient du coup mon pseudo que certains connaissent…Tout les membres de ce nouveau groupe jouent incroyablement unis. C’est bourré de feeling on est bien loin de la euh non des MK 1.2.3 et 4… La tournée qui suit me laisse un souvenir très fort….Maintenant un peu comme tout le monde je penses que c’est devenu un peu ron ron, surtout en live mais cela c’est autre chose. Du coup je vais me l’écouter, cela fait bien longtemps mais en fait je crois que c’est le seul album avec Morse où je me souviens de toutes les chansons…” Christian Albinovanus

The Battle Rages On n’est absolument pas catastrophique ! On peut être déçu par son ensemble. Mais il y a de très bons titres dessus dont deux classiques” Franck andfurious

Après un The Battle Rages On décevant, Purpendicular a revitalisé Deep Purple. Le jeu subtil de Steve Morse a été une vraie révélation pour beaucoup qui ne connaissaient pas son travail avec Kansas et Dixie Dregs.” Hubert Allusson

Seul bon album de la période Morse…le Live à l’Olympia 96′ est une tuerie…pour le reste…🙄🙄🙄” Frédéric Gandon

Now What !? est super aussi ! Et Bananas et InFinite tiennent la route pour moi” Franck andfurious

Grand disque.” Olivier Anglade

Sometimes I Feel Like Screaming, une de mes chansons préférées. ” Daniel Fastré

 

Titres

Vavoom: Ted the Mechanic

Loosen My Strings

Soon Forgotten

Sometimes I Feel Like Screaming

Cascades: I’m Not Your Lover

The Aviator

Rosa’s Cantina

A Castle Full of Rascals

A Touch Away

Hey Cisco

Somebody Stole My Guitar

The Purpendicular Waltz

Bonus tracks

Don’t Hold Your Breath

Sometimes I Feel Like Screaming (single edit)

 

A noter que sera sorti en single le titre le plus long de l’album : c’est aussi ça Purple ! 🙂

Mark VI

Jon Lord – orgue, claviers

Ian Paice – Batterie

Ian Gillan – chant, harmonica

Roger Glover – basse

Steve Morse – guitare

Production Deep Purple 

Label RCA / BMG CMC International

Sortie le 17 février 1996