BLACK COUNTRY COMMUNION IV – 22/09/2017

Glenn Hughes a beau dire que tout va bien entre les 4 musiciens, cinq ans après une séparation houleuse avec Joe Bonamassa priorisant sa carrière solo au point de ne pas faire tourner ce dirigeable, et un couac avec Jason Bonham dans leur projet California Breed, on sent bien que BCC est un des gardes-manger du bassiste chanteur dans lequel il apprécie se nourrir par philosophie et/ou bouddhisme. Et ce n’est pas son annonce d’un prochain album à sortir avec un ”autre fameux compagnon” en pleine promo de BCC, ni le nouveau groupe Sons of Apollo de Sherinan qui retrouve son élément, qui vont nous rassurer, et ce même si tous, mettent tout leur talent dans ce nouvel album. Car écrire des paroles aussi personnelles sur ce IV, alors qu’on aurait pu croire que leur place serait sur un album solo, n’est-il pas gage d’investissement ? Bref, à l’écoute de ce phénix, à l’artwork facile, une dualité de sentiments m’habite. Aussi je ferai une chronique à la Docteur Hyde et Mister Jekyl. D’un point de vue de Mister Jekyl Il y a toujours eu un truc qui me gêne dans ce groupe, et qui demeure pour […]

FANDANGO Coffret RCA 4 disques avec Joe Lynn Turner

2 juin 2017  Ce coffret du premier groupe professionnel de Joe Lynn Turner comprend les 4 albums des années 70, avec son ami, leader et guitariste Rick Blackemore, homonyme de qui vous savez. Si les 3 premiers sont très marqués rock county aor US inspiré EAGLES, le quatrième flirte beaucoup avec l’AOR US plus hard alors définit ici par les JOURNEY, BOSTON ou FOREIGNER de la même époque, style FM qu’on retrouvera sur son culte album solo RESCUE YOU d’après RAINBOW. A ma connaissance, le prix de l’objet avec sa pochette sympa et typée californienne, est suffisamment abordable pour ne pas s’en passer plutôt que de partir à l’aventure pour dénicher dans les vides greniers américains les albums séparément… du moins pour ceux qui aiment ce genre musical et la voix encore claire du futur chanteur de RAINBOW et DP. Il ne manque qu’un album live pour en faire un achat parfait, d’autant que les extraits de concerts qu’on peut trouver sur le web démontrent un groupe vraiment intéressant, avec un JLT qui se démarque aussi positivement à la guitare. (venez les commenter sur la page facebook)    

Glenn HUGHES Resonate

Ma chronique à sa sortie : Un album qui résonne dans ma tête ! Puissant ! Heavy ! Mélodique ! Juste phénoménal ! Mon album de l’année ! Dès les premières notes, le ton est donné et cela va durer le gros des 2/3 des titres de l’album. The Voice nous a sorti là probablement son meilleur album solo ! Le temps sera juge ! On lui a souvent reproché de nous proposer des titres, certes bons, mais sans réelles compositions dites des standards, des classiques, qui ne vous lâchent pas les ouies. Ici, on a des titres directs, tout en conservant le côté soyeux du bonhomme. Des titres qui trouveraient leur magie sur scène. Ce n’est pas du Deep Purple, même si … ce n’est pas du Iommi-Hughes même si … non ! Plus heavy qu’Addiction, plus classieux que The Way It Is, plus mémorisable que The Song of the Key of Rock … plus tout en fait de ce qu’il a pu faire dans sa carrière ! Juste l’album qu’il manquait à sa discographie (trop?) éclectique ! La production est moderne, juste énorme ! Rien à voir avec la production, certes de qualité mais d’usine de Frontiers, ni ce qu’il a pu […]

WHITESNAKE The Purple Album

En ce 19 mai 2015, le SERPENT BLANC a envie de se replonger à l’époque où il avait une peau de bébé, une peau plus rose. En effet, en 2010, Jon Lord a des envies de réunir tous les membres de DP. Sait-il qu’il est malade pour désirer ce genre de choses comme s’il voulait célébrer sa carrière et partir en ayant essayer de rabibocher tout le monde ? Après quelques sondages internes, il se rend compte que son souhait est utopique, donc il se rabat sur une reformation de la Mk III, même si Paice tourne avec la Mk VIII. A ce moment-là, Gillan n’est pas au mieux depuis plusieurs mois et on pense que c’est bientôt la fin de DP sous cette version. La situation et l’envie de revanche de Hughes en fait un partant certain. Coverdale n’est pas fermé à l’idée bien que enlacé par son serpent. Reste donc le plus compliqué en apparence à convaincre : Maitre Ritchie sur sa tour perchée. Or, Lord est resté plutôt en bon terme avec le ténébreux guitariste avec qui il entretient des rapports respectueux réciproques. Des rumeurs se font donc de plus en plus […]

CALIFORNIA BREED S/T avec Glenn HUGHES

20 mai 2014  Ce projet Hughesien intervient un peu sur un coup de tête après la séparation de BCC. Agacé par la volonté de Bonamassa de ne pas tourner et de privilégier sa carrière personnelle et donc de ne pas promouvoir les albums de BCC dont le dernier vient de sortir, Hughes s’en va créer ce trio avec Jason Bonham et un parfait jeune inconnu, Andrew Watt, qui va le redevenir aussitôt, conseillé et présenté par le fils de John Lennon. Cette contrariété va même se manifester médiatiquement via les fans du bassiste sur les réseaux sociaux du guitariste amenant ce dernier à fermer son forum et à communiquer sèchement après qu’une déclaration de Hughes soit-disant mal comprise, aurait mis le feu aux poudres. Blackmore aurait aimé. Au préalable, le BCC III, AFTERGLOW, fut déjà enregistré à la va-vite avec des compos de Hughes qui devaient apparaître pour un prochain album solo et que l’ambitieux Bonamassa aurait aspiré pour sa caisse à billets … et celle de Hughes au passage peu regardant ou faussement naïf. Autrement dit, on se trouve ici un peu dans une situation d’ex-aigri qui se réfugie de suite dans les bras […]

DEEP PURPLE Now What !?

26 avril 2013 8 ans après le dernier album, Bob Ezrin ressuscitait la môelle divine, mais alors poussiéreuse, du Pourpre Profond avec un NOW WHAT !? (2013) majestueux et épique (Simple Song) ! Un dix-neuvième album qui créa une énorme surprise tant on n’espérait plus l’Institut à ce niveau-là d’inspiration ! Le gros mérite de cet illustre producteur aura été d’optimiser les capacités actuelles des 5 fantastiques, en y ajoutant une touche prog (Weirdistan, Out of Hand, Après Vous …) , mais aussi une direction allant à l”’essence ciel” (Hell to Pay, All theTime), le tout sous forme d’hommage à Jon Lord (Uncommon Man, Above and Beyond) ! Un vrai miracle ! Une résurrection ! … Et maintenant !? … Chronique détaillée dans le livre

BLACK COUNTRY COMMUNION 2 (Glenn Hughes)

13 juin 2011 5ème chronique ce mois-ci sur Hughes ! Y-a-t-il encore quelqu’un dans la fosse* qui est encore sceptique* sur celui qui est un des plus grands chanteurs de l’histoire ? … et un mélodiste soulman hors pair ? … 🙂 Ce second album avec Joe Bonamassa, Jason Bonham et Derek Sherinan est plus compact que le premier et reste dans ce classic rock bluesy de haut niveau avec ses quelques touches d’influences empruntées à CREAM, LED ZEPPELIN et DP. Dans le genre, c’est ce qui s’est fait de mieux dans la décennie. Et La couv est chouette ! * Crédit de la vanne faîte par Harry Bosch sur fb que je reproduis dans la mini-chro. Partagez vos émotions sur la page Facebook, ils en ont dit entre autres : ”Le meilleur de tous leurs albums, superbe !” Alain Rabiat ”Super albums.. Le dernier (4) un peu moins” Didier Modeste ”J’adore, je les ai vus en concert au Bataclan 2011 et complètement été scotchée par Glenn Hughes !” Muriel Barbier Report ici : cliquez ! Glenn Hughes – chant, basse Joe Bonamassa – guitare, chant, chanteur principal sur The Battle for Hadrian’s Wall et […]

DEEP PURPLE Phoenix Rising

11 mai 2011 DEEP PURPLE Phoenix Rising … est une vidéo-témoignage principalement accès sur la Mark IV. Elle comprend un extrait de concert de 35mn RISES OVER JAPAN, seules images vivantes (à ce jour) sur scène de l’ère Bolin, et des interviews de Glenn Hughes et Jon Lord sur cette période et notamment sur l’affaire JAKARTA qui sera, un des points culminants des drames rencontrés avec le décès (provoqué?) d’un roadie. Une histoire qui serait bien plus passionnante à traiter dans un biopic, que les partouzes inintéressantes et maintes fois évoquées d’un Motley Crue dans The Dirt. Après les excentricités bisexuelles de Queen, on va avoir droit à celles gay d’Elton sur grand écran ! Vivement la version avec Bowie, parce que se faire tailler une pipe par une personne aux yeux bleu et vert doit être un grand moment à voir, à défaut de le vivre. Perso j’eus fantasmé sur les yeux magnifiques et intenses de Carole Gaessler, mais ne lui répétez-pas ! ou plutôt si, on ne sait jamais mouarf ! Respect à la dame ! Désolé pour ce passage graveleux, mais quitte à saluer le coté ceinture au cinéma, saluons l’évocation de […]

MOTHER’S ARMY The Complete Discography coffret avec Joe Lynn Turner

Intéressant, ce coffret des 3 albums de MOTHER’S ARMY publié ce 1er mai 2011 avec les ex-Rainbow Joe Lynn Turner, Bob Daisley et les pointures Jeff Watson (Nightranger, Dawn Yankees), Carmine Appice (King Kobra et le bottin jaune) Aynsley Dunbar (Journey et le bottin blanc). Il vaut mieux acquérir ce coffret, si prix correct, que les 3 albums séparés tant ceux-ci sonnent musicalement très différents. Vous pourriez être surpris par cette différence. Surpris aussi par le style et le potentiel. Si le troisième sonne davantage ”JLT”, il n’empêche qu’il y a une vraie recherche d’originalité (à la KING X) autour d’un concept écologique. Ces disques proposés entre 1993 et 1998 en plein grunge parce qu’on appelle un ‘super groupe’, n’ont pas vraiment trouvé leur public, et semblent tout de même inaboutis, surtout le second à éviter. C’est dommage, car si créés dans les 70’s, il est probable que les maisons de disque leur auraient laissé le temps d’atteindre leur potentiel qu’augure le 3ème album, voire le premier. Niveau compo, pas le meilleur JLT, mais le plus ambitieux au final ! Dommage … j’en reparle dans le livre. … bon c’est pas tout ça, mais théoriquement, […]

Glenn HUGHES F.U.N.K

9 mai 2008 – Glenn HUGHES – F.U.N.K. Autant l’avouer de suite, je ne suis pas un grand fan de funk. Je trouve le style linéaire, répétitif et peu ouvert aux mélodies. L’exemple parfait de ma définition étant le hit représentatif Sex-Machine du maitre James Brown : sa version live répétitive à l’infini m’ennuie vite au bout de quelques minutes quand le groove ne se suffit plus. Certes, quand celui-ci est inspiré et vient se marier au blues et à la soul comme dans TRAPEZE ou au hard rock comme avec EXTREME, mon éclectisme s’ouvre.  Aussi, il faut que le groove suinte mais pas que … Si Hughes se dit un grand fan du genre et si j adore son jeu de basse, bizarrement, hormis sur l’hymne GETTING TIGHER de DP, ou le hit oublié PUSH de son album FEEL, je l’ai rarement entendu inspiré en termes de compositions funky dont vous l’avez compris cet album regorge. De plus, niveau mélodie, il aime bien puiser dans le répertoire Beatlesien, dont je n’apprécie pas non plus la musique pop trop sucrée. Enfin, il est rare que les prouesses vocales ne m’incitent pas à sauver un album […]