HUGHES THRALL

“5 ans plutôt”, je me demandais si Glenn HUGHES n’avait pas inventé le Funk-Prog avec son premier album solo Play Me Out  !? Je me demande ici, s’il n’a pas inventé aussi le Funk-Hard-FM !? … Inventer ou pas, le débat reste ouvert. Il a assurément pousser les curseurs comme peu l’ont fait.

En s’alliant avec l’acolyte de Pat TRAVERS, à première vue, l’ex-chanteur de TRAPEZE, pensait probablement s’assurer de produire un album qui aurait une bonne base de Rock Blues funky, modernisée si on écoute la carrière ”solo” de Pat THRALL ; Ecoutez Automatic Man et vous comprendrez ce qui va suivre ! Cette modernité assez progressive et qui rejoint totalement le délire de Play Me Out en nettement plus Rock Hard, va donner un mix exceptionnel avec le bassiste. Le choix de s’associer avec Pat THRALL paraît donc cohérent si on veut rester dans l’esprit “funky-évolutionnaire” de l’album précédent. Mais un ingrédient va s’inviter dans cette mouture apporté par le guitariste américain.

On ne sait pas si cette patte est du à l’ambiance West Coast américaine qui règne alors autour de 1982, avec les cartons dans les charts des TOTO, BOSTON, JOURNEY et ASIA que Pat THRALL intégrera en 1992 … Mais ce duo va rajouter à son Funk Prog, un zest d’AOR qui va nous enfanter un nouvel OVNI ; OVNI qui ne doit son échec commercial probablement qu’aux drogues dans lequel le bassiste, au bord du chaos alors, baigne totalement. Il suffit de voir les clips pour voir le regard déjanté de l’ex-Rock Star du Pourpre au point même d’inciter le réalisateur à filmer le duo dans la pénombre.

Echec commercial mais pas artistique ! Car on tient-là un album cultissime, totalement hallucinant, le genre d’album qu’on ne produit plus. Le duo va tout simplement proposer un Funk-Hard-AOR novateur. Alors attention ! Si le terme ”Métal” n’est encore qu’embryonnaire en 82 et que le terme AOR et les nappes de claviers qui couvrent cette pépite, pourraient faire fuir les soit-disants purs et durs, la base va poutrer sévère. Car si l’opener I Got Your Number est un pur joyau de Hard-Fm comme on dit en francophonie, la guitare incisive de Pat THRALL et les cris de THE VOICE n’ont aucune pitié : Le riff et le solo bien métalliques ne laissent place à aucune alternative ! Certes, les riffs de clavier qui ont du bien inspiré le groupe EUROPE sur The Look In Your Eyes sonnent bien AOR ! Mais le chant de Glenn HUGHES apporte les nuances et l’agressivité qui élèvent un titre à la mélodie irrésistible. Ses nuances vocales – quel chanteur ! – renvoie en troisième division quasiment toute la bande à FRONTIERS qui nous produit ses confiseries de Hard Fm dont l’inventivité artistiques reste relative. On voit ici la différence entre des artistes, des vrais, qui essaient de pousser des limites et des clones qui ne font qu’usiner ce qui a déjà été fait et très souvent en moins bien, un comble pour des générations suivantes censées faire mieux que les précédentes. Ce constat se vérifie sur l’ensemble des autres titres que le duo magnifie. Même le plus ”doux”, celui qui sonnerait comme le plus commercial avec ses claviers presque New-Waves, Beg Borrow Or Steal est juste irrésistible avec cette basse ronronnante et ensorceleuse à la Another One Bites The Dust de QUEEN ou du It’s My Life (1983) de TALK TALK, appuyée toujours par la guitare précieuse et un refrain qui rappelle à qui on a à faire avec ses multiples ponts inventifs qui sortent du carcan : couplet-pont-refrain.

Vu la place et l’inventivité des claviers, on pourrait même se demander pourquoi le nom de Peter SCHLESS n’est pas accolé à ceux du duo !? Probablement pour la même raison que le trio PAICE-ASHTON-LORD n’a pas convié celui de Bernie MARDSEN, à savoir, des musiciens méconnus du grand public à l’époque, bien que le claviériste ait déjà oeuvré pour DR JOHN, Tim BOGERT, SAVOY BROWN, etc … ?

Quoiqu’il en soit, le ”métalleux”devrait trouver son compte de riffs décibéliques et de cris qui tuent, sur le très heavy Muscle And Blood (quel riff !), encore très présent dans les set-list du chanteur ou sur la fausse power-ballade First Step Of Love qui, par son intensité, définit justement ce que l’on peut éprouver comme sentiments les plus contradictoires et complémentaires lors d’une première fois, que ce soit par le mystère évoqué par la basse, les murmures sensuels et tendres de Glenn-Jekyl et les cris d’une émotion trop forte de Hughes-Hyde au moment de l’orgasme, comme pour évacuer cette peur de la découverte et cette union si forte … Et quand c’est aussi intense, on recommence avec un Hold Out Your Life sur lequel le guitariste déchire tout … ou encore sur un Who Will Run To au refrain pour stadium et au groove de basse qui devrait ravir un Steve HARRIS. Cerise sur ce caviar, comme un clin d’oeil, la reprise de la magnifique ballade Coast To Coast figurant déjà dans TRAPEZE, bijou qui met à genou les Elton JOHN ou autre Billy JOEL … tout comme Where Did The Time Go où HUGHES amène sa voix dans des horizons encore nouveaux. Quel artiste !

Si la pochette avec les masques peut être criticable, elle traduit pourtant bien là le côté moderne et mystérieux du sujet ! Reste qu’il fut dommage que les masques ne tombèrent pas, pour dévoiler au monde, une telle créativité et un tel savoir-faire.

Exceptionnel, OVNI, Hallucinant, Novateur, Caviar, Culte … appelez cela comme vous voulez. Mais si l’univers de la musique recèle de beaucoup de très bons albums, les chefs d’oeuvre se font tout de même plus rares ! Vous en tenez un dans vos mains et vos oreilles ! … Album à rapprocher de From Now On, voire à Resonate mais dans tous les cas à avoir dans sa vinylethèque !

ps : Le bonus contient l’indispensable et optimal Still The Night dans une autre version que celles figurant dans le PHENOMENA et le Face The Truth de John NORUM, dans laquelle Glenn HUGHES déchire les octaves avec une banalité déconcertante.

Ps 2 : Consulter ci-dessous les démos du HT2 et autres collector

Venez partager vos avis sur la page Facebook !

Chef d’œuvre absolu et méconnuEmmanuel Pitchelu

Un album en avance sur son temps. Dommage qu’il n’a pas été reconnu à sa juste valeur. J’adore l’album; un tel contenu méritait une autre pochette ” Manuel François

– Pochette dans l’esprit du groupe Y&T 😉 (Franck AndFurious)

Album sublime !HellXir Objectif-Rock

Un vrai grand disque.” Emmanuel Ascher

” Enfin une pensée interessante. Je ne pense pas qu’il ait inventé quoi que ce soit mais ‘Play me out’ is one of the best damn (xcuse my french) fusion albums ever made. I’m an absolute fan of the album, in my top 3 fusion albums, along with Billy Cobham (Spectrum). But i’m not nuts about the Hughes Thrall stuff,… indeed as you say more kinda FMrock. But hey,…. did you hear his recent album Resonate? Now that’s a full blown classic hard-rock album, over the moon, way heavier than his more US Rock BCC stuff. He’s a master in many styles,…  ” Carl Nys

Traduction google :

Play Me Out est un de ces top albums damnés , un de ces meilleurs albums de fusion jamais produit. Je suis un absolu fan de cet album qui est dans mon top3 des albums fusion aux côtés de ceux de Billy Cobham (Spectrum). Mais je ne suis pas fou des trucs de Hughes Thrall, … En effet, comme vous le dites, un peu FMrock. Mais bon, …. avez-vous entendu son récent album Resonate? Maintenant, c’est un album de hard-rock classique à part entière, over the moon, bien plus heavy que ses trucs plus US Rock de BCC. GH est un maître dans de nombreux styles, ..”

Titres composés par Hughes & Thrall sauf ()

1. I Got Your Number

2. The Look in Your Eye

3. Beg, Borrow or Steal

4. Where Did the Time Go

5. Muscle and Blood

6. Hold Out Your Life

7. Who Will You Run To

8. Coast to Coast  (Hughes – reprises de Trapeze)

9. First Step of Love

 Bonus 2007 remastered CD

10. Love Don’t Come Easy

11. Still the Night  (Hughes, Thrall, Paul Delph)

      

Musiciens

Glenn Hughes  Chant, Basse  

Pat Thrall  Guitare  

Frankie Banali – Gary Ferguson – Gary Mallaber  Batterie  

Peter Schless  Claviers  

Production Andy Johns – Glenn Hughes – Pat Thrall / Ron Domont  – Joel Brandes

Label  Boulevard Records  //  Amazon CD / CD Remastered 2007 / Vinyle

Sortie ??/08/1982

Voir aussi

Le projet Hughes / Thrall 2 –  démo – photos  + bootleg …

Le coin Collector

Retour à la discographie de Glenn Hughes

Ecoute de l’album sur leur site web www.hughesthrall.com ou ci-dessous + clips officiels