RAINBOW Rising

16 mai 2010 Décès de Ronnie James DIO L’initiateur du signe des horns \m/ Ronnie James Dio partait attraper et chevaucher l’arc-en-ciel dans l’obscurité froide en nous laissant en souvenir sa voix d’or. Beau cadeau ! Il restera cette Lueur Dans Le Noir ! Repose en paix … 16 mai 1976 RAINBOW Rising Ce même jour, le lutin à la voix de géant céleste voyait dans les bacs cet album à la sublime pochette contenant l’épique et magistral Stargazer ! Il est clair que Ronnie repose au milieu des étoiles. Après toutes ces décennies, cette pochette me fascinera toujours autant … Et que dire de cet hymne épique qu’est Stargazer ? Un bijou oriental, un chef d’œuvre musical ! … Ritchie BLACKMORE et Ronnie James DIO propulsés par de nouveaux musiciens dont un Cozy POWELL en feu et les solides Jimmy BAIN et Tony CAREY, ont atteint là leur summum, et on peut dire LE summum. Déjà surnaturel, l’incroyable est qu’ils arriveront à faire aussi bien sur l’album suivant Long Live Rock N’Roll. On en reparlera. Evidemment ce monument est bien enlacé par les Tarot Woman, Run With The Wolf, le dansant Startruck ou un […]

WHITESNAKE Come An’ Get It pochette

Explication par son auteur du design de la pochette, Malcom HORTON. (cliquer sur le lien pour lire la version anglaise) Traduction google + Faf ” Tout a commencé début janvier 1981 lorsque j’ai reçu un appel d’un vieil ami du monde de la musique, John Ward, alias Magnet. J’ai rencontré Magnet au début des années 70 alors qu’il travaillait avec Led Zeppelin à l’époque où j’étais connecté à Black Sabbath. Magnet travaillait maintenant en tant que directeur de la route avec Whitesnake qui était dans les dernières étapes de l’enregistrement d’un nouvel album. Il a expliqué que le groupe n’aimait aucune des idées de pochette d’album que EMI, leur maison de disques avait proposées et il a donc suggéré de m’impliquer. Le groupe a accepté et on m’a donc demandé d’aller les rencontrer et de trouver des idées. Magnet m’a dit que l’album devait s’appeler “Come an ‘get it” et m’a dit que le chanteur de Whitesnake, David Coverdale, avait toujours voulu un serpent blanc sur la couverture. Ce week-end, je m’y suis consacré et j’ai trouvé quelques croquis préliminaires basés sur l’idée de la tentation, de la séduction, d’Adam et Eve avec la pomme. […]

THE DEAD DAISIES Holy Ground avec Glenn HUGHES

Déjà en janvier et probablement un des albums de l’année ! Autant le dire, je connaissais peu le groupe, le considérant comme une très bonne formation de Classic Hard Rock de plus. L’arrivée de The Voice of Rock a évidemment de suite pointer ma boussole sur ce pré là ! Je ne rentrerai donc pas dans le jeu des comparaisons, du c’était mieux avant ou pas avec John CORABI. Tout comme pour les Mark de DP, c’est en quelque sorte un autre groupe, voilà tout ! Il est d’ailleurs même amusant que l’esprit du carrousel qui a créé DEEP PURPLE, soit repris ici par David LOWY, à savoir le concept de changer régulièrement de musiciens afin de renouveler la créativité. Déjà plus de 19 membres sont venus cueillir les fleurs pour la réalisation de 5 bouquets ”seulement”, sans compter les nombreux invités. Ceux qui craignent donc une implosion avec l’arrivée de Glenn HUGHES devraient se rassurer en acceptant ce concept et aussi du fait que Doug ALDRICH qui a tourné avec le chanteur-bassiste (cf report), a validé sa venue, ce qui fait que les réputations demeurent souvent plus fortes que la réalité auprès de certains. […]

Joe SATRIANI Shapeshifting

En voilà un qui enquille les étoiles comme d’autres les perles! Joe SATRIANI alias le Satch, 64 ans, revient avec une nouvelle pépite baptisée “Shape shifting“. On ne donnait pas cher du guitar-hero après ses débuts tonitruants du milieu des années 80 : encore un qui allait vite boire la tasse; trop de notes; des instrumentaux qui lasseraient vite… Et pourtant! Il a réussi à passer l’écueil du chant, même s’il s’y est risqué sur quelques titres par le passé, pour ne se concentrer que sur sa zike et il a eu raison. Album après album, le divin chauve fait preuve d’une prolifique créativité et sait se renouveler en permanence sans jamais tomber dans l’auto-plagiat. Une prouesse dans le genre! “What happens next” son précédent disque (2018) était génial. “Shape shifting” est exceptionnel et lui est même supérieur, même s’il me semble moins rugueux ! Impossible de ne pas reconnaître le maître dès les premières notes du titre éponyme qui ouvre la galette. Morceau carré et irrésistible pour qui aime le guitariste. Mais passé ce premier titre, mister Joe va imperceptiblement nous entraîner vers des horizons multiples et variés rendant ce disque absolument superbe entre […]

Anniversaire Août

En complément ou comme trailer du livre, voici les chroniques anniversaire de la Deep Purple Family ; à retrouver et échanger aussi sur la page facebook. Vous pourrez y voir davantage de photos et autres échanges. Les mises à jour se font sur temps libre. C’est du bénévolat pour partager ensemble notre passion commune Pourpre. Si il manque un anniversaire, soit je n’ai pas eu le temps, soit je n’ai pas eu l’info. Difficile de connaître certains jours de sortie d’album avant les années 90. N’hésitez pas à me le communiquer par mail ou sur fb et à nous faire partager vos souvenirs et avis. Merci *** 31 août 1994 Glenn HUGHES Burning Japan Lire la chronique et les avis en cliquant sur ce lien   … Congés de Franck andFurious : pour causes de congés, le suivi des anniversaires de ce mois ci est reporté à l’an prochain : j’en ai oublié ! …   7 août 1983 BLACK SABBATH Born Again avec Ian GILLAN lire la chronique 1991 Ian GILLAN Toolbox lire la chronique   2 août 1951 – Joe Lynn TURNER  Bon anniversaire en ce 2 août pour ce très bon chanteur […]

Chroniques sur le Livre

***    Chroniques *** Présentation dans le trimestriel Blues Magazine juillet – septembre 2019 n°93 ”… on comprend mieux avec le recul le parcours tumultueux du groupe … un livre de chevet ! ”   ” … on applaudit à quatre mains ce  travail de bénédictin passionné.” … ”Analyse très fine et précise par moment humoristique qui s’appuie sur un demi-siècle de coupures de Presse. … Un livre de chevet pour fan inconditionnel. Tout simplement, magique ! ” …   Retrouvez-les intégralement ci-dessous ; ainsi que les avis des lecteurs au livre en cliquant sur ce lien de la page ”Avis des lecteurs”   Seconde chronique sur le livre chez Rock Hard Magazine de ce mois de mars !      Yesss ! Super ému de voir mon livre dans ce mag référence, la bible du Classic Rock et du Hard Rock !  je ne trouve pas suffisamment de beaux mots, ni évidemment de mot laid ( ok vanne naze) pour traduire ce privilège En plus, la critique est hyper positive, une chronique que, vous vous doutez, j’ai dévoré toute Crüe ( ok vanne convenue) ! je vais même devoir acheter un second exemplaire pour […]

WHITESNAKE Flesh & Blood

 Tout comme les textes de Coverdale, soyons franc ! C’est du tout bon ! Du Sang bleu ! … … enfin, quand on dit c’est du tout bon, tout dépend si vous êtes un adepte de la période 78-84 (Slide It In version UK) ou de l’après 1984 (Slide It In version US) ! Les premiers seront probablement ravis ; les seconds, un peu moins, surtout si à l’instar de DP avec Gillan, ils s’attendent à entendre une voix de jeunesse. En somme, cet album est le parfait milieu des 2 époques : légèrement plus heavy que la première et beaucoup plus bluesy que la seconde. D’abord, pour mieux apprécier, débarrassons-nous des poils urticants ! J’ai pas dit pubiens !:) zut ! je me suis mis en mode Coverdale ! Sorry ! ** Les moins ** Le livret pour commencer ! Très joli ! Mais est-ce bien nécessaire de couper des arbres pour imprimer des paroles du poète ? Surtout Hey You ! Franchement, même un non-bilingue comme moi a compris leur signification depuis le temps, babe ! Les publier sur le web suffirait donc ! Ceci-dit, le fait d’y mentionner qui joue les solos aide, même si les deux guitaristes ont un jeu différent. La production ensuite ! On […]

WHITESNAKE Slide It In – 35ème anniversaire Super Deluxe Edition Box

Chronique par Eric Penot ! puis avis complémentaire sur le Live In Glasgow par Phil ”Lizzy” Debray   Quel merdier ce disque, tout le monde est passé sur  les bandes ! Au départ,  un groupe  de six musiciens qui enregistrent  un album de 10 titres. Un groupe qui à un succès grandissant en GB. Du blues électrique de grande qualité. Le leader, DC, décide d’aller de l’avant, sortir de sa maison de disque et de voir plus grand. Il signe un contrat chez EMI pour l’Europe ( progrès ) et entame des discussions avec un label US, tout nouveau (GEFFEN ) pour les US. Accord des parties pour un producteur, Eddie KRAMER, pas le garçon de la porte d’à-côté. Un single sort en 45 tours de 2 des 10 titres..C’est bizarre cette notion aujourd’hui. Ils ne s’entendent pas, DC revient vers Martin BIRCH ( kador aussi ) et produit l’album original pour l’Europe ( appelé Original Mix UK ). En parallèle, GEFFEN pour les US propose un Remix par un autre producteur ( Keith OLSEN ). DC veux faire une paire de couilles ( pierre deux coups ) et obtient de faire refaire les piste […]

SUNSTORM The Road to Hell avec Joe Lynn Turner

Ce 8 juin 2018 sortait ce 5ème Album de ce projet de Joe LYNN TURNER sorti tout récemment, et à mes oreilles son album le plus hard rock de ce projet ”conceptuel” AOR. Proposé par le label italien Frontiers Records, l’idée était de ressortir du placard des démos prévues pour l’album suivant RESCUE YOU (1985) ou autres titres, soit co-écrits par JLT pour d’autres artistes (Cher, Bolton, Don Johnson, …), soit pour en avoir fait les choeurs, principalement pendant les années 80, sa période AOR. Je vous laisse lire directement ma chronique sur Rockmeeting. Vous pourrez aussi y trouver des avis divergents avec d’autres forumeurs et chroniqueurs et l’album complet en écoute. En attendant, on garde ici le plaisir des yeux avec cette belle pochette qui fait tourner la tête 🙂 ! la chronique : c’est par là : http://rockmeeting.com/chroniques/aor/8876-sunstorm-the-road-to-hell (venez le commenter sur la page facebook)