RAINBOW Down To Earth

Ce 28 juillet 1979 était publié le quatrième album de l’ARC EN CIEL et le seul avec Graham BONNET au micro : une magistrale transition entre la période DIO et celle qui va suivre avec TURNER.

Commercial d’un côté avec les hits Since You’ve Been Gone et All Night Long tout en conservant un côté épique de la période précédente avec le magique Eyes of the World, le somptueux Love’s No Friend, les groovy Danger Zone et Makin’ Love, les telluriques Lost in Hollywood ou No Time to Lose, tous survoltés par cette voix démentielle et sous-estimée du nouveau hurleur, non dénué de lyrisme : quel fabuleux chant sur Love’s No Friend : frissons !

On pense souvent à GILLAN, DIO, et COVERDALE comme les top-chanteurs de l’époque et donc de la DPF, mais BONNET me semble injustement dévalué. J’oserai même croire qu’il aurait été le parfait remplaçant à Freddie MERCURY, avec de surcroît son look totalement décalé !? Il aurait marqué davantage les masses s’il était resté dans RAINBOW, même si son passage au sein du Mickaël SCHENKER GROUP fut aussi évidemment remarquable … mais tout autant écourté.

Notons aussi que les faces B, un autre titre commercial Bad Girl et le magnifique instrumental Weish Heim figurent sur le live Finyl Vinyl. L’album a aussi la particularité d’avoir été enregistré chez nous au Château Pelly de Cornfeld, Haute-Savoie ! Cocorico !

Personnellement, la sur-exploitation des deux hits tendent à me faire croire qu’elle occulte beaucoup trop disproportionnellement les autres titres pourtant plus denses. Cette focalisation amène à comparer plutôt cet album à l’ère TURNER, alors qu’à mes oreilles, il est davantage à rapprocher à celle de DIO, notamment aussi grâce aux plages de claviers brillantes de Don AIREY et au jeu de tueur de Cozy POWELL qui quittera le groupe plus tard !? Qu’en pensez-vous ? Quoiqu’il en soit cet album reste une perle, tout comme l’est notre belle planète !

Venez en parler sur la page facebook ; ils en ont déjà dit :

”Galette vinyle dans mes archives 👍👍👍” Alain Llado

“Sublime album” Alain Rabiat

Encore une belle chronique! J’aime la totalité des morceaux de cet album, je les trouve efficaces avec de belles mélodies, même si pour ma part, Bonnet a la voix la moins “mélodieuse ” des chanteurs de Rainbow (mis à part le dernier En date !), d ailleurs l envisager comme possible remplaçant de Mercury je n aurais pas osé 😋 . Mais concernant cet album c est parfait..!Xav Muzyk

Pour Mercury, j’ai poussé un peu oui hahaha ! c’était pour mettre l’accent sur sa puissance vocale et son côté lyrique quand il avait envie de l’être. Il chante avec davantage de lyrisme sur ses albums solos … ps : merci pour le compliment sur ma chronique. (Franc AndFurious)

Un super album, dommage que la collaboration entre Ritchie Blackmore et Graham Bonnet n’ait pas durée… je le préfère à Joe Lynn Turner.”Stéphane Polowczyk

” J’aime beaucoup Bonnet sur le Monster of Rock, sur Stargazer, All Night Long, il se la donne. Concernant Rainbow je pense que la dernière version est bien en dessous. Après ne faut-il pas apprendre à faire des deuils. Blackmore a vraiment vieilli. Moi je pense qu’il est temps de refermer des chapitres et de les écouter comme la musique classique et d’aller chercher les nouveaux dans la lignée. Par exemple je suis toujours étonné de ne pas trop lire les chroniques d’un groupe comme Spiritual Beggars qui montre quelques influences du Pourpre sur Demons notamment….” Philou

Houla ! J’évoque SPIRITUAL BEGGARS chapitre La Relève dans le livre. J’ai aussi écrit la chronique de leur dernier album dont je vantais les couleurs Pourpres ! Leurs premiers albums sont davantage orientés Stoner, Black Sabbath. Je la publierai sur le site à l’occasion ! Sinon j’aime bien ta conclusion-comparaison avec la musique classique ! Merci pour vos participations-avis (Franck AndFurious)

Météorites   Tous les titres sont signés par Ritchie Blackmore et Roger Glover, sauf ()

Face 1

1. All Night Long 

2. Eyes of the World

3. No Time to Lose

4. Makin’ Love

Face 2

5. Since You’ve Been Gone  (Russ Ballard)

6. Love’s No Friend

7. Danger Zone

8. Lost in Hollywood  (Blackmore, Glover, Cozy Powell)

Réédition 2011 Deluxe Edition

Disc 1

1. All Night Long

2. Eyes of the World 6:42

3. No Time to Lose

4. Makin’ Love

5. Since You Been Gone  (Ballard)

6. Love’s No Friend

7. Danger Zone

8. Lost in Hollywood  (Blackmore, Glover, Powell)

9. Bad Girl (face B du single Since You Been Gone)

10. Weiss Heim (face B du single All Night Long) (Blackmore)

Disc 2

1. All Night Long (version instrumentale)

2. Eyes of the World (version instrumentale)

3. Spark Don’t Mean a Fire (titre inédit)

4. Makin’ Love (version instrumentale)

5. Since You Been Gone (version instrumentale) (Ballard)

6. Ain’t A Lot of Love in the Heart of Me (titre inédit)

7. Danger Zone (version instrumentale)

8. Lost in Hollywood (version instrumentale)  (Blackmore, Glover, Powell)

9. Bad Girl (version instrumentale)

10. Ain’t A Lot of Love in the Heart of Me (version alternative) 5:24

11. Eyes of the World (version instrumentale, prise 2) 6:11

12. All Night Long (Cozy Powell mix)

Arctistes

  • Graham Bonnet  chant
  • Ritchie Blackmore  guitares
  • Roger Glover  basse
  • Cozy Powell  batterie, percussions
  • Don Airey  claviers

Production  Roger Glover

Label  Polydor  //Amazon CD / CD Remaster / 2 CD Deluxe / LP / K7

Sortie  28 juillet 1979

Retour à la discographie de Ritchie Blackmore’s Rainbow

Album et ”clips” en écoute ci-dessous