DEEP PURPLE Live At The Olympia 96 – Paris

Enregistré le 17 juin 1996 à Paris, ce live est exceptionnel à plus d’un titre :

Premier live de la Mark VII après le surprenant Purpendicular, sa genèse improvisée, un bootleg officialisé à cause d ‘un Jon LORD qui avait bien préparé son coup, un rafraîchissement extra de la set-list, la présence unique de la section cuivre de l’émission Nulle Part Ailleurs de CANAL PLUS dont un des musiciens me fera le privilège de m’accorder une interview exclusive inclus dans le livre et emplie d’anecdotes. Il se désespère de ne pas avoir de photos du show : on compte sur vous pour nous en faire partager si par cas … (voir celle de Philippe LEROY ci-dessous)

Trop de choses à narrer de ce concert dont la qualité et la présence des cuivres en font un indispensable. Il vient de surcroit se greffer à mon report du concert de Bordeaux auquel j’ai assisté et vécu des moments inoubliables ; report inclus aussi dans le livre.

Le groupe est en feu avec notamment le trop rare Cascades I am Not A Lover entre autres grands moments avec ces cuivres qui boostent des missiles qui n’en avaient déjà pas besoin  … Je ne me suis toujours pas remis du K.O. de l’enchainement When A Blindman Cries – Speed Kind ! Quelle baffe ! Il me fait encore frissonner !!! Ritchie BLACKMORE restera mon guitariste préféré à tout jamais devant l’Eternel mais qu’on ne vienne pas me dire que Steve MORSE n’est pas intense ! Le duo LORD-MORSE est juste royal ! Grâce à lui, la machine Pourpre est relancée ! Que dire aussi du poignant Sometimes I Feel Like Screaming ? Magique ! … et du dépoussiérage d’un No One Came irrésistible alors ! …

Ce qui est sûr, c’est qu’excepté les concerts avec orchestre, si vous deviez n’avoir qu’un concert de l’ère MORSE, c’est ce Live à L’Olympia Paris qu’il vous faut, ni plus ni moins !

Dommage que ce show ne fut pas filmé et qu’il n’y ait pas de photos de la section cuivre (!?) … La thématique du livre sur le management-marketing du groupe se pose encore là !?

Venez partager vos avis sur la page Facebook :

” Super live !!! ” Didier Modeste
J’étais à ce concert, superbe ! J’ai rencontré Philippe Manœuvre avec qui on a pas mal discuté de Purple.” Alain Rabiat
– Et donc il en a pensé quoi ? il préfère Steve Morse à Tommy Bolin ? 😁 Dans le livre, j’évoque ses propos peu inspirés au décès de Bolin (Franck)
Il préfère Blackmore, Son album favori est Fireball, avec l’intro de Ian Paice. Il avait bien aimé le concert de l’Olympia, et les cuivres qui jouaient avec le groupe ! si tu revisionnes l’ émission française de l’époque, il dit beaucoup de bien Bolin ! (Alain)
– Ce n’était pas le cas dans ses écrits  (que vous pouvez retrouver dans le livre) ! Il n’est pas à une contradiction près … Et il a le droit d’avoir changé d’avis 😉 (Franck AndFurious)
” C‘était un très très bon concert. Morse était sobre dans son jeu, Gillan très en voix le reste du groupe au top niveau 🎸🔥🎸🔥🎸” Emmanuel Pitchelu
Excellent !!😍 ” Vanta JP   //   ” Pour moi fan de Purple à l’Olympia, le jour de mon anniversaire, grand souvenir !!! ” Eric Jacquin
Je surplussoie!!!!! Morse et Lord sont fantastiques sur When a Blindman Cries et sur Cantina! ” Do Go
Super moment … L’époque où il fallait encore cacher l’appareil photo pour rentrer 👌😎” Richie Starfaice
– T’as pris des photos ? J’en cherche pour rajouter à l ‘article surtout de la section cuivre ! je cite le nom … ps : les appareils photos sont toujours interdits ! 😉 (Franck AndFurious)
Excellent concert auquel je n’ai malheureusement pas assisté.” Phil Lizzy
J’y étais… Mon meilleur concert de DP haut la main ! ” Olivier Carle

CD 1

Fireball   (Blackmore, Gillan, Glover, Lord, Paice) — 5 min 01 s

Maybe I’m a Leo   (Blackmore, Gillan, Glover, Lord, Paice) — 5 min 53 s

Ted The Mechanic   (Gillan, Glover, Lord, Morse, Paice) — 5 min 06 s

Pictures of Home   (Blackmore, Gillan, Glover, Lord, Paice) — 5 min 58 s

Black Night   (Blackmore, Gillan, Glover, Lord, Paice) — 7 min 33 s

Cascades: I’m Not Your Lover   (Gillan, Glover, Lord, Morse, Paice) — 11 min 05 s

Sometimes I Feel Like Screamin’   (Gillan, Glover, Lord, Morse, Paice) — 7 min 24 s

Woman from Tokyo   (Blackmore, Gillan, Glover, Lord, Paice) — 6 min 29 s

No One Came   (Blackmore, Gillan, Glover, Lord, Paice) — 5 min 53 s

The Purpendicular Waltz   (Gillan, Glover, Lord, Morse, Paice) — 5 min 11 s

CD 2

Rosa’s Cantina   (Gillan, Glover, Lord, Morse, Paice) — 6 min 18 s

Smoke on the Water   (Blackmore, Gillan, Glover, Lord, Paice) — 9 min 24 s

When a Blind Man Cries   (Blackmore, Gillan, Glover, Lord, Paice) — 7 min 17 s

Speed King   (Blackmore, Gillan, Glover, Lord, Paice) — 11 min 45 s

Perfect Strangers   (Blackmore, Gillan, Glover) — 6 min 43 s

Hey Cisco   (Gillan, Glover, Lord, Morse, Paice) — 7 min 27 s

Highway Star   (Blackmore, Gillan, Glover, Lord, Paice) — 8 min 08 s

Mark VII

Ian Gillan  chant

Steve Morse  guitare

Jon Lord  claviers, orgue

Ian Paice  batterie

Roger Glover  basse

Invités sur Highway Star, Cascades: I’m Not Your Lover, No One Came et The Purpendicular Waltz

Vincent Chavagnac  saxophone

Christian Fourquet  trombone

Eric Mula  trompette (interview dans le livre ”Deep Purple 50 ans La Maison des Légendes”)

La section cuivre en arrière plan – Photo de Philippe Leroy@droits protégés-copyright

Production  Deep Purple

Label  THAMES  // Amazon CD

Sortie 9 juin 1997

 

Photos pub mag Tour de FAF-LMDL@droits protégés-copyright

Ticket François Lefevre

Retour à la discographie de DP

Album en écoute