DEEP PURPLE Shades Of Deep Purple

Débuter par un instrumental, annonce la couleur … pourpre !

Ce premier album baigne dans cette ambiance de l’époque d’un rock psychédélique et des merveilles des bandes originales de films d’Ennio MORRICONE. Ce n’est pas non plus un hasard si Quentin TARANTINO utilisera un titre de DP pour son dernier film Once Upon a Time… in Hollywood, même si au final, cette reprise Hush est la moins représentative du son MORRICONE.

DEEP PURPLE a été constitué avec les meilleurs musiciens de l’époque et ils vont le démontrer avec des instrumentaux et un son à la fluidité parfaite. Mais DEEP PURPLE a aussi été formé pour faire du business. Aussi, reprendre des tubes est bien calculé pour cela : Help, Hey Joe et Hush qui sera le premier grand succès prévu en 45t et … le seul.

Avec trois reprises et des instrumentaux, DEEP PURPLE se cherche mais nous offre une première des plus agréables si on n’est pas figé dans le Hard Rock qui n’existe pas vraiment encore. Alors clairement, cet album porte bien son nom. Il est l’ombre de ce que deviendra le groupe, mais une ombre dont on voudra vite voir le visage. (chronique davantage développée dans le livre)

Venez partager vos avis sur la page Facebook

  

Face 1

1. And the Adress  (Ritchie Blackmore, Jon Lord)

2. Hush  (Joe South)

3. One More Rainy Day  (Rod Evans, Lord)

4. Prelude: Happiness / I’m So Glad  (Nikolaï Rimski-Korsakov, Deep Purple / Skip James) 7:19

Face 2

5. Mandrake Root  (Blackmore, Evans, Lord)

6. Help  (John Lennon, Paul McCartney)

7. Love Help Me  (Blackmore, Evans)

8. Hey Joe  (Billy Roberts) 7:33

Titres bonus Remastered Collection 2000

9. Shadows (Titre inédit) Blackmore, Evans, Lord, Nick Simper 3:39

10. Love Help Me (Version instrumentale) Blackmore, Evans

11. Help (Prise alternative) Lennon, McCartney 5:24

12. Hey Joe (Enregistré durant l’émission Top Gear, le 14 janvier 1969.) Roberts 4:06

13. Hush (En direct à la télévision américaine en 1968) South 3:53

Fantômes Mk I

Ritchie Blackmore  guitare

Rod Evans  chant

Jon Lord  orgue Hammond B3, piano, chœurs

Ian Paice  batterie

Nick Simper  basse, chœurs

Production Derek Lawrence

Label Parlophone – Tetragrammaton // Amazon CD / CD Remaster / LP / K7

Sortie 17 juillet 1968

Le coin Collector (pic-photo@LMDL-copyright-droits protégés)

Retour à la discographie de DP

Album en écoute