Ian GILLAN Toolbox

 1991

Sorti en août selon Wiki (jour non précisé), sur le livret, il sera mentionné une sortie en octobre !? Ben on en reparlera deux fois pour les vacanciers absents 😉 !

Pour mes oreilles, le plus heavy de ses albums solo ! Celui qui se rapproche le plus du BORN AGAIN de Black Sabbath. Et c’est pour cette raison que je le poste le même jour anniversaire car TOOLBOX en est en quelque sorte la suite.

Etonnament, je trouve que le hurleur à la voix d’or abuse des aigus ici, rendant même linéaire l’ensemble, un comble. On dirait qu’il a une revanche à prendre ? Le mix de Born Again ? Une compétition avec DP ? Un coup de pied à cette époque FM ? C’est vrai que ce côté uppercut et ce rappel de qui est Dieu, a le mérite de remettre les choses au point, n’est-ce pas King Diamond ?

Mais si on passe de sacrés bons moments (HANG ME OUT TO DRY surtout sa version live, TOOLBOX, DIRTY DOG et ses airs Sabbathien, sa version rapide CANDY HORIZON, DON’T HOLD ME BACK sur lequel on retrouve un peu de suavité, PICTURE OF HELL qui nous achève, BED OF NAILS qui rappelle l’époque 78-82, ou encore DANCING NYLONpart1, …), on sort tout de même frustré par le manque de variations.

Pris un par un, tous les titres se défendent très très bien, mais enchaînés, il manque des variables : des ballades ou de cet humour si caractéristique du chanteur de la Mark II (EVERY THING I NEED , voire GASSED UP qui aurait mieux convenu sur l’album précédent). Et ce n’est pas le pénible et closer DANCING NYLONpart2 qui viendra rehausser le tout.

Alors, quitte à vouloir régler des comptes, inviter quelques tueurs à la guitare comme Iommi auraient été bienvenu ici pour casser un zest de routine. Un drôle de contraste musical et qualitatif avec le précédent et indispensable Naked Thunder.

Aurait pu être grandiose, ce Toolbox ne sera que très bon !

Venez le commenter sur facebook !

  • Ian Gillan – lead vocals
  • Steve Morris – guitar
  • Brett Bloomfield – bass
  • Leonard Haze – drums
Guest musicians

Production notes

  • Recorded at Battery Studios, London, 1991
  • Produced, engineered and mixed by Chris Tsangarides.