Ian GILLAN Naked Thunder

   En ce 16 juillet de 1990, était publié le réconfortant NAKED THUNDER. Adolescent, en 85-87, je découvrais DP avec MADE IN JAPAN et BURN ! A l’époque, on considérait les Live comme des Best Of et BURN était présenté comme le meilleur album hors Mk II ! Alors, je pensais, à tort, qu’en usant le MIJ et BURN sur ma platine, j’avais l’essentiel de DP. Faute de thunes et avide de découvertes musicales, j’investissais alors dans d’autres groupes, délaissant donc la discographie Pourpre. Puis en 90, en tombant sur les clips de NO GOOD LUCK, mais aussi de KING OF DREAMS, sorti la même année, je succombais aux charismes de la musique et des acteurs, que je découvrais au final pour la première fois en visuel ! Et oui, à l’époque avoir des images de concerts des groupes de Hard Rock à la télé française était une denrée rare et tout le monde n’avait pas de magnétoscopes pour les enregistrer quand la télé diffusait ces quelques clips fantômes dans la nuit ! Second coup de foudre donc ! Depuis ce jour, je ne pus me débarrasser de la Drogue Pourpre ! Intoxiqué à vie […]

Glenn HUGHES Blues Express 13 juillet 2019

L’ami Yves Rohrbacher nous fait partager (sous ma torture) son report ✍️ du concert de la veille du 13/07 de Glenn HUGHES au Blues Express Fest ! grand merci à lui ! 👍✌️🤘💪 “Franck Andfurious: un report? Mais tu crois que j’ai que ça à faire, moi? Pfff… Bon, d’accord, essayons… Pour commencer, cette fois, le Glenn a trouvé le chemin du Luxembourg, contrairement à l’année dernière… Tu crois qu’il aurait un mot pour dire “Coucou les copains, c’est chouette d’être là après notre rencart loupé de 18”, mais non, rien à battre… Les habituels “I love you”, “You saved my life”, etc qu’il raconte à tout le monde… Mais bon, le personnage est parfois excessif mais ce soir, il fait plutôt dans la sobriété, tant mieux! Quoi, la musique? Mollo, hé, j’y arrive… Au premier rang, contre la barrière, au meilleur endroit pour en prendre plein la tronche! Ca joue fort juste ce qu’il faut, les claviers sont un peu perdus dans la masse, dommage… Ca commence avec la bande enregistrée habituelle, avec des bouts de Deep Purple et la voix de Jon Lord qui présente “Mister Glenn Hughes” (tirée du “Live In London”), […]

Ian PAICE Anniversaire

29 juin 1948  Bon anniversaire à Monsieur Ian PAICE … ou plutôt Mister Iaaan Paaaaaaaaice, comme l’annoncerait un autre Ian !   Par contre si vous oubliez son anniversaire, ça peut l’irriter comme sur cette vidéo. Je plaisante : ici, il semble que ce soit le grésillement d’un appareil qui altère l’ambiance ! Comme tout grand musicien, ce sera avec ses instruments que le batteur renommé communiquera son mécontentement … pour notre plus grand plaisir ! A voir sa perf de malade, on pourrait même suspecter l’ingé-son de l’avoir fait exprès !? Ha ha  🙂 Enorme !  

Anniversaire Juin

En complément ou comme trailer du livre, voici les chroniques anniversaire de la Deep Purple Family ; à retrouver et échanger aussi sur la page facebook. Vous pourrez y voir davantage de photos et autres échanges. Lire la suite …

WHITESNAKE Toulouse 21 juin 2006

Souvenir en 2006 où WHITESNAKE nous faisait l’immense surprise de rajouter un peu à la dernière minute (comme le rappelle la pub dans @Rock Hard France) une date à Toulouse, seule date en France, qui a vu un Havana Café quasi complet et ravi de voir là et d’aussi près, ce géant habitué à des villes plus denses ou plus rock, et déjà trop rare à Paris ! Super souvenir pour moi qui ne les aura vu que 2 fois ! …  En première partie, les palois de MANIGANCE, qui certes un peu agacé par des soucis de sono, ont su montrer tout leur puissance mélodique ! Chouette affiche donc ! Sur la page Facebook, ils en ont dit entre autres : ”J’étais à ce superbe concert de Toulouse, et j’ai eu la chance de m’entretenir avec Doug et Tommy. La voix de Coverdale était plutôt bonne.” Alain R. ”oui ! sa voix était encore intacte ! … sa gestuelle aussi, même si elle était plus sobre que 2 ans plutot à Anoeta ! 😆” Franck AF LMDL  

Ritchie BLACKMORE is RAINBOW

Bien avant que Tony Stark ne balance sur les grands écrans du vingt-et-unième siècle son fameux ”Je suis l’Homme de Fer”, Ritchie Blackmore, lui sera encore moins modeste avec son fameux ”je suis l’Arc-En-Ciel” (carrément!). En 75, Deep Purple arpente les routes mondiales avec le grupetto des ”maillots jaunes” affirmés de l’époque. Aussi, c’est au plus fort de sa renommée que le guitariste décide de sortir ce qui est censé être son premier album solo. Pour cela, il embauche le chanteur de ELF, remarqué en tournée quand ce groupe faisait les premières parties du Pourpre. Mais le chanteur négocie l’embauche de ses partenaires, à l’exception du guitariste bien entendu. Blackmore accepte, peu regardant et un peu paresseux pour chercher des musiciens pour ce qui était il y a encore quelques mois auparavant qu’un projet parallèle, une récréation à DP. Le meneur a déjà quasiment tout écrit, dont quelques titres proposés pour DP, mais refusés par les autres. Aussi, tout est prêt, il n’y a plus qu’à filer en studio pour tout enregistrer. Musicalement, on est loin du hard rock tellurique d’IN ROCK. On se situe plutôt vers une certaine décontraction à la WHO DO WE […]

Glenn HUGHES Play Me Out

18 juillet 1977 Glenn HUGHES Play Me Out Actualisons le bidule ! Du plus jeune au plus vieux, cet album pourrait être un de ceux de Justin TIMBERLAKE, JAMIROQUAI, Georges MICKAEL ou Stevie WONDER. Profitant d’une ”pause” du Pourpre, Glenn Hughes réalise son rêve d’une carrière solo qu’il aurait aimé avoir s’il ne s’était pas englué dans les substances maléfiques, à savoir oeuvrer dans la soul funk ! C’est simple : on ôte tout ce qui sonne rock ici ! exit les guitares de TRAPEZE et place aux cuivres et choeurs féminins pour baigner dans l’esprit Motown, voire Stax avec un zest de modernité de l’époque. De plus, le chanteur va se laisser à quelques imitations vocales de son idole qu’est le chanteur black aveugle. Quelque part, c’est bien dommage tant il est meilleur vocaliste. Heureusement, ces intonations nasillardes empruntées ne seront qu’épisodiques et sa suavité prend souvent le dessus. Alors ici, les fans de la Mark II qui ont pointé du doigt le chanteur bassiste comme principal coupable d’avoir dénaturé le son de DP avec STORMBRINGER et même la mort du groupe, qui à cette époque n’était pas officialisée, vont profiter de ce disque extra-terrestre, pour définitivement le juger […]

BLACK SABBATH Born Again avec Ian Gillan

 7 août 1983 Ce onzième album du Sab’ voit le départ de Ronnie James Dio et l’arrivée de Ian Gillan dans des circonstances vaporeuses. Ce nouveau bébé pourtant au look fort adéquat pour le genre musical et le groupe, fut conspué à sa sortie : d’abord pour un mixage peu professionnel, mais qui au final sonne bien pour les nostalgiques des craquements de vinyle et autres soufflements de K7 et surtout pour une fusion avec l’ex-chanteur de Deep Purple, considéré contre-nature. A l’époque, le fan de hard rock est plutot fidèle et goutte peu au changement des line-up qui l’ont fait rêver et pour lequel il s’est dévoué cornes et larmes. Je ne sais pas si le fan d’aujourd’hui est moins fidèle, plus ouvert d’esprit ou résigné (rayez vos mentions inutiles), mais on va dire qu’il s’est plus ou moins habitué à tous ces changements depuis, un peu comme les divorces familiaux devenus (trop?) courants désormais. Aussi, quand on connait la suite de l’histoire du Sab’, ses fans ne vont pas être au bout de leurs peines. J’en parle dans le livre. (qui a dit : quel livre?). Passons donc les débats passionnels de l’époque, et […]