BLACK COUNTRY COMMUNION IV – 22/09/2017

Glenn Hughes a beau dire que tout va bien entre les 4 musiciens, cinq ans après une séparation houleuse avec Joe Bonamassa priorisant sa carrière solo au point de ne pas faire tourner ce dirigeable, et un couac avec Jason Bonham dans leur projet California Breed, on sent bien que BCC est un des gardes-manger du bassiste chanteur dans lequel il apprécie se nourrir par philosophie et/ou bouddhisme. Et ce n’est pas son annonce d’un prochain album à sortir avec un ”autre fameux compagnon” en pleine promo de BCC, ni le nouveau groupe Sons of Apollo de Sherinan qui retrouve son élément, qui vont nous rassurer, et ce même si tous, mettent tout leur talent dans ce nouvel album. Car écrire des paroles aussi personnelles sur ce IV, alors qu’on aurait pu croire que leur place serait sur un album solo, n’est-il pas gage d’investissement ? Bref, à l’écoute de ce phénix, à l’artwork facile, une dualité de sentiments m’habite. Aussi je ferai une chronique à la Docteur Hyde et Mister Jekyl. D’un point de vue de Mister Jekyl Il y a toujours eu un truc qui me gêne dans ce groupe, et qui demeure pour […]

Glenn HUGHES Burning Japan

Ce 31 août 1994 sortait ce qu’on appelle une tuerie avec ce live de The VOICE ! Lors d’une discussion précédente à ce sujet, l’ami Eric Penot ciblait sur sa page fb : ” Probable Top 10 de mes Live préférés. Et sinon, c’est le titre d’ouverture. Une puissance inégalée pour moi. Un truc de ouf, le clavier est magistral, le batteur est branché en triphasé…. Le chant est irréel…. Peut être la seule fois où l’on entend dans un Live le frontman demandant au public de se calmer…. Devant des Japonais de surcroît ! C’est culturellement intéressant. A jouer fort, moi je déchire les rideaux à chaque fois !” … A ce Maître Penot, je lui tins en réponse à peu près ce langage ” un des plus grand live de l’histoire qui n’a qu’un défaut, celui de ne pas porter le nom d’un groupe ! Amen ! ” Et vous ? vous en pensez quoi les amis ? … Franck And Furious Puis vint s’exprimer sur la page Facebook de l’article, d’autres renards alléchés et avisés flattant ainsi ce live : ” J ai ! bon live ! son énorme ! pas de […]

Glenn HUGHES incorpore les DEAD DAISIES 21 août 2019

Le bassiste chanteur remplace John Corabi et Marco Mendoza et oeuvrera au côté de Doug Aldrich (DIO, WHITESNAKE), Dean Castronovo (JOURNEY) et David Lowy (MINK). Le groupe rentrera bientôt en studio pour un nouvel album et partira sur la route en 2020. Vous pouvez déjà écouter un nouveau titre avec Glenn ici https://thedeaddaisies.com/rocktheplanet/?fbclid=IwAR0dJfwjMNZqtv_g9dmzpObk8f8J1gok-_lCAyugycBceyenygwxzm6CBFc A noter que Glenn retrouve ici Doug Aldrich qui est venu accompagner Glenn sur sa tournée solo en 2015 et dont vous pouvez retrouver mon report en cliquant sur le lien ICI Pour rappel, The DEAD DAISIES est un collectif de musiciens réputés dans lequel oeuvrent ou ont déjà oeuvré les : David Lowy (Mink, Red Phoenix) Doug Aldrich (Whitesnake/Dio) Richard Fortus (Guns N’ Roses) Marco Mendoza (Thin Lizzy/Whitesnake) Dave Leslie (Baby Animals) John Corabi (Motley Crue/The Scream) Soren Andersen (Mike Tramp/Glenn Hughes) Tommy Clufetos (Black Sabbath) Darryl Jones (The Rolling Stones) Damon Johnson (Alice Cooper, Black Star Riders) Dizzy Reed (Guns N’ Rose) Deen Castronovo (Journey/Ozzy Osbourne) Frank Ferrer (Guns N’ Roses) Alex Carapetis (Wolfmother/Nine Inch Nails) Charley Drayton (The Divinyls/Cold Chisel) Jackie Barnes (Rose Tattoo/Jimmy Barnes) John Tempesta (The Cult) Jon Stevens (INXS/Noiseworks) Clayton Doley (Jimmy Barnes/The Divinyls) Alan Mansfield […]

Glenn HUGHES Blues Express 13 juillet 2019

L’ami Yves Rohrbacher nous fait partager (sous ma torture) son report ✍️ du concert de la veille du 13/07 de Glenn HUGHES au Blues Express Fest ! grand merci à lui ! 👍✌️🤘💪 “Franck Andfurious: un report? Mais tu crois que j’ai que ça à faire, moi? Pfff… Bon, d’accord, essayons… Pour commencer, cette fois, le Glenn a trouvé le chemin du Luxembourg, contrairement à l’année dernière… Tu crois qu’il aurait un mot pour dire “Coucou les copains, c’est chouette d’être là après notre rencart loupé de 18”, mais non, rien à battre… Les habituels “I love you”, “You saved my life”, etc qu’il raconte à tout le monde… Mais bon, le personnage est parfois excessif mais ce soir, il fait plutôt dans la sobriété, tant mieux! Quoi, la musique? Mollo, hé, j’y arrive… Au premier rang, contre la barrière, au meilleur endroit pour en prendre plein la tronche! Ca joue fort juste ce qu’il faut, les claviers sont un peu perdus dans la masse, dommage… Ca commence avec la bande enregistrée habituelle, avec des bouts de Deep Purple et la voix de Jon Lord qui présente “Mister Glenn Hughes” (tirée du “Live In London”), […]

Glenn HUGHES Play Me Out

18 juillet 1977 Glenn HUGHES Play Me Out Actualisons le bidule ! Du plus jeune au plus vieux, cet album pourrait être un de ceux de Justin TIMBERLAKE, JAMIROQUAI, Georges MICKAEL ou Stevie WONDER. Profitant d’une ”pause” du Pourpre, Glenn Hughes réalise son rêve d’une carrière solo qu’il aurait aimé avoir s’il ne s’était pas englué dans les substances maléfiques, à savoir oeuvrer dans la soul funk ! C’est simple : on ôte tout ce qui sonne rock ici ! exit les guitares de TRAPEZE et place aux cuivres et choeurs féminins pour baigner dans l’esprit Motown, voire Stax avec un zest de modernité de l’époque. De plus, le chanteur va se laisser à quelques imitations vocales de son idole qu’est le chanteur black aveugle. Quelque part, c’est bien dommage tant il est meilleur vocaliste. Heureusement, ces intonations nasillardes empruntées ne seront qu’épisodiques et sa suavité prend souvent le dessus. Alors ici, les fans de la Mark II qui ont pointé du doigt le chanteur bassiste comme principal coupable d’avoir dénaturé le son de DP avec STORMBRINGER et même la mort du groupe, qui à cette époque n’était pas officialisée, vont profiter de ce disque extra-terrestre, pour définitivement le juger […]

Glenn HUGHES Hellfest Clisson 18 Juin 2016

J’adore le HF : chapeau bas ! mais 30mn pour l’ancien chanteur-bassiste de DP n’est-il pas un peu irrespectueux pour l’histoire du rock ? D’autant que The Voice a enthousiasmé une foule dense et fut la meilleure performance vocale des 3 jours, mais qui en doutait ? (report détaillé ci-après) Setlist Stormbringer (Deep Purple) – Muscle and Blood (Hughes/Thrall) – Mistreated (Deep Purple) – Black Country (Black Country Communion) – Soul Mover – Burn (Deep Purple) June 18, 2016 Clisson Hellfest! I love the HF: hat off! but 30 minutes for the former singer-bassist DP is it not a little disrespectful for the history of rock? Especially since The Voice enthused a dense crowd and was the best vocal performance of the 3 days, but who doubted it?   *** 13h30. Vu la durée de passage, 40 mn, le frontman est allé à l’essentiel, et a laissé de côté les démonstrations diverses. Ainsi, le solo final de Mistreated s’est vu très écourté, mais le brun charmant et enjoué guitariste a joué les notes qu’il fallait. Le guitariste a fait le show, et est bien plus charismatique qu’ un Doug Aldrich. Au fut, ça cogne dur […]

IOMMI-HUGHES Fused

 11 juillet 2005  3ème album du duo et encore un grand moment ! Seul bémol à mon goût : une certaine linéarité des morceaux qui rend l’album un zest monotone à la longue ! Les trois bonus auraient pu changer cette impression. LET IT DOWN EASY, certes ”hard rock binaire convenu” détruit tout et aurait été un hymne évident en concert ; la ballade SLIP AWAY effectivement n’apporte rien de plus et valide son statut de bonus ; mais ce sera surtout l’incompréhensible absence de THE INNOCENCE qui choque tant le final vocal est d’une profondeur abyssale, sublime, déchirante, dont peu de chanteurs sont capables : frissons garantis ! Mais leur ambiance opposée à celles des autres titres auraient peut-être jurée (?), surtout pour le premier cité ! Du coup, j’interpréterai ce FUSED dans l’esprit d’un album concept. Quoiqu’il en soit comment ne pas être subjugué par GRACE, DEEP INSIDE IN SHELL, le sombre THE SPELL ou I GO INSANE dont le sublime riff-solo aurait mérité d’être doublé et finir en apothéose à l’instar du final de STARWAY TO HEAVEN … Comme souvent avec ces 2 là, on tutoie la magie mais ils ne vont […]

MICKAEL MEN PROJECT (HTP3) Made In Moscow avec Hughes & Turner

1er juillet 2005 Populairement dénommé HTP3, mais officiellement nommé MICKAEL MEN PROJECT, ce MADE IN MOSCOW est l’oeuvre du maire milliardaire de la ville russe qui s’offre deux stars. Glenn HUGHES l’enregistrera en tirant des pieds (il n’aime pas en parler) mais tout comme Joe Lynn TURNER, sait que le richissime compositeur a beaucoup d’influences et que la Russie et autres pays de l’Est encore sous influences de l’ex-empire soviétique, sont des rares contrées qui programment alors les deux artistes en tournées : difficile donc de refuser d’enregistrer cet album plutôt AOR, qui comportent ma foi quelques très bons titres, mais aussi quelques banalités et autres vieilleries FM. Avec un peu plus d’implications et donc de travail, cela aurait d’ailleurs pu être un très bon disque des années 80 et même se joindre au concept de PHENOMENA. Il reste un album pour afficionado, soit du genre soit du duo, mais ne restera pas dans les annales. Comme l’album est introuvable en physique et même sur le web, je vous économise mes temps de recherches pour le débusquer pour que vous l’écoutiez ici ! Allez, on fait une Ola devant son écran pour remercier Francky ! […]

Glenn HUGHES Return Of Crystal Karma (R.O.C.K) + Live in South America

19 juin 2000 L’avantage de ces chroniques anniversaire, c’est qu’avec le recul, on prend conscience de certains détails qui peuvent gêner ou accentuer le plaisir d’écoutes, comme un cocktail qui a été savouré sur l’instant mais en découvrant plus tard quel était l’ingrédient qui nous a fait tant salivé. Pour moi certains de ses albums n’ont pas été évidents à saisir aux premiers cercles du 33t. Ce fut le cas pour THE WAY IT IS qui mit du temps à devenir le masterpiece qu’il est devenu dans mes oreilles. Pour cet album fêté, le processus fut le même mais avec moins de succès auprès de moi. Et aujourd’hui je crois savoir pourquoi. Si on juge un album bon ou moins bon, c’est souvent à raison de la qualité des compos. Mais ici ce n’est pas aussi simple. Glenn Hughes est un artiste à part on le sait, parfois même complexe à saisir mais non dénué de profondeur. Et comme pour certaines personnes dans la vie, il faut parfois gratter pour savoir ce que révèle telle personnalité ou telle création. Sa pochette illustre bien mon propos avec son côté mystique qui m’hypnotise et m’amène à me […]

BLACK COUNTRY COMMUNION 2 (Glenn Hughes)

13 juin 2011 5ème chronique ce mois-ci sur Hughes ! Y-a-t-il encore quelqu’un dans la fosse* qui est encore sceptique* sur celui qui est un des plus grands chanteurs de l’histoire ? … et un mélodiste soulman hors pair ? … 🙂 Ce second album avec Joe Bonamassa, Jason Bonham et Derek Sherinan est plus compact que le premier et reste dans ce classic rock bluesy de haut niveau avec ses quelques touches d’influences empruntées à CREAM, LED ZEPPELIN et DP. Dans le genre, c’est ce qui s’est fait de mieux dans la décennie. Et La couv est chouette ! * Crédit de la vanne faîte par Harry Bosch sur fb que je reproduis dans la mini-chro. Partagez vos émotions sur la page Facebook, ils en ont dit entre autres : ”Le meilleur de tous leurs albums, superbe !” Alain Rabiat ”Super albums.. Le dernier (4) un peu moins” Didier Modeste ”J’adore, je les ai vus en concert au Bataclan 2011 et complètement été scotchée par Glenn Hughes !” Muriel Barbier Report ici : cliquez ! Glenn Hughes – chant, basse Joe Bonamassa – guitare, chant, chanteur principal sur The Battle for Hadrian’s Wall et […]