RAINBOW On Stage

7 juillet 1977 (concert décembre 1976) Hallucinant le nombre de live mythiques que la DPF a pu nous offrir ! En 1975, Ritchie Blackmore décide de quitter la ”Route des Etoiles” alors à son sommet, pour ”Sillonner l’Arc-en-Ciel” ! Quitter un géant pour en créer un autre, fallait oser et surtout en avoir le talent et l’intelligence ! Il touchera la grâce au point de nous la faire encore partager ici ! Qui peut se remettre de cette version de CATCH THE RAINBOW ? Malicieux, il poussera même l’audace à proposer un inédit, et pas n’importe lequel, un futur hymne, un de plus, KILL THE KING ! Une tuerie de plus qui rejoindra la galaxie des solos et riffs universels aux côtés des HIGHWAY STAR ou autre BURN ! Et si ça ne suffisait pas, et si on sait la passion qu’a l’Homme en Noir pour la musique classique, il viendra démontrer, après un interlude jazzy de LAZY, son éclectisme avec un BLUES à faire rougir de jalousie tous les Clapton, Beck et Page de l’univers ! Et puis si le compositeur sait se faire majestueux, ou courtisan avec le très néo-médiéval SIXTEENTH CENTURY GREENSLEEVES, […]

RAINBOW Rising

16 mai 2010 Décès de Ronnie James DIO L’initiateur du signe des horns \m/ Ronnie James Dio partait attraper et chevaucher l’arc-en-ciel dans l’obscurité froide en nous laissant en souvenir sa voix d’or. Beau cadeau ! Il restera cette Lueur Dans Le Noir ! Repose en paix … 16 mai 1976 RAINBOW Rising Ce même jour, le lutin à la voix de géant céleste voyait dans les bacs cet album à la sublime pochette contenant l’épique et magistral STARGAZER ! Il est clair que Ronnie repose au milieu des étoiles. Après toutes ces décennies, cette pochette me fascinera toujours autant … Et que dire de cet hymne épique qu’est STARGAZER ? Un bijou oriental, un chef d’œuvre musical ! … Ritchie Blackmore et Ronnie James Dio propulsés par de nouveaux musiciens dont un Cozy Powell en feu et les solides Jimmy Bain et Tony Carey, ont atteint là leur summum, et on peut dire LE summum. Déjà surnaturel, l’incroyable est qu’ils arriveront à faire aussi bien sur l’album suivant LONG LIVE ROCK AND ROLL. On en reparlera. Evidemment ce monument est bien entouré avec les TAROT WOMAN, RUN WTH THE WOLF, STARTRUCK ou un LIGHT […]

RAINBOW Long Live Rock n’Roll

En ce 9 avril 1978, dans les bacs, on craquait aussi sa tirelire pour ce monument qu’est le LONG LIVE ROCK N’ ROLL (1978) de Rainbow, avec autour du chef d’oeuvre GATES OF BABYLON, la tuerie qu’est KILL THE KING qui prétend à rivaliser avec BURN et HIGHWAY STAR, l’hymne au TITRE ÉPONYME, le sous-estimé LADY OF THE LAKE ou la douce ballade RAINBOW EYES interprétée par la voix en ivoire, de feu, Ronnie James Dio. @Franck andfurious PS : Il est rare qu’une chronique fasse l’unanimité et qu’elle traduise tout d’un album et son univers, mais ma foi, je ferai une exception avec cette excellente chronique qui dit tout – pas mieux, bravo à son auteur – et vivement conseillée par www.vinylestimes.fr à lire ici https://hardrock80fr.wordpress.com/2018/11/07/rainbow-long-live-rock-n-roll-1978/   Venez le commenter sur Facebook, ils en ont dit, entre autres choses : ” Si je pouvais, je mettrais 6788 j’aime … :)” Alain Llado Musiciens Ritchie Blackmore – guitares, basse Ronnie James Dio – chants Cozy Powell – batterie, percussions David Stone – claviers Bob Daisley – basse sur Kill the King, Sensitive to Light et Gates of Babylon Tony Carey – claviers sur Long Live […]