DEEP PURPLE Days May Come And Days May Go Mark IV

Bien que publié le 14 mars 2000, DAYS MAY COME AND DAYS MAY GO est une compilation de démos et de jams de la MK IV enregistrées en juin 1975. Seuls les die-hard fans de l’épopée Bolin y trouveront un intérêt. Les autres au budget limité n’y trouveront que de trop rares moments à savourer (mais quels grands moments !) pour casser leur tirelire pour un disque ”démos” qui est loin d’être facile à trouver à un prix raisonnable. Toutefois, ces moments-là évoquent un peu ce que sera WHITESNAKE et démontrent à quel point cette Mark aurait pu être grandiose si … (chronique plus détaillée dans le livre) Venez nous faire partager vos souvenirs et émotions lié sur la page Facebook, ils en ont dit entre autres : ” Tommy Bolin est excellent sur ce disque, il venait tout juste d’être engagé ! ” Alain Rabiat ” J’ai acheté le Days May Go sur le bon coin à 25€ 😀😀” Philippe Leroy (ndla : comme quoi il est encore trouvable en occasion)

DEEP PURPLE Phoenix Rising

11 mai 2011 DEEP PURPLE Phoenix Rising … est une vidéo-témoignage principalement accès sur la Mark IV. Elle comprend un extrait de concert de 35mn RISES OVER JAPAN, seules images vivantes (à ce jour) sur scène de l’ère Bolin, et des interviews de Glenn Hughes et Jon Lord sur cette période et notamment sur l’affaire JAKARTA qui sera, un des points culminants des drames rencontrés avec le décès (provoqué?) d’un roadie. Une histoire qui serait bien plus passionnante à traiter dans un biopic, que les partouzes inintéressantes et maintes fois évoquées d’un Motley Crue dans The Dirt. Après les excentricités bisexuelles de Queen, on va avoir droit à celles gay d’Elton sur grand écran ! Vivement la version avec Bowie, parce que se faire tailler une pipe par une personne aux yeux bleu et vert doit être un grand moment à voir, à défaut de le vivre. Perso j’eus fantasmé sur les yeux magnifiques et intenses de Carole Gaessler, mais ne lui répétez-pas ! ou plutôt si, on ne sait jamais mouarf ! Respect à la dame ! Désolé pour ce passage graveleux, mais quitte à saluer le coté ceinture au cinéma, saluons l’évocation de […]

DEEP PURPLE Now What !?

26 avril 2013 8 ans après le dernier album, Bob Ezrin ressuscitait la môelle divine, mais alors poussiéreuse, du Pourpre Profond avec un NOW WHAT !? (2013) majestueux et épique (Simple Song) ! Un dix-neuvième album qui créa une énorme surprise tant on n’espérait plus l’Institut à ce niveau-là d’inspiration ! Le gros mérite de cet illustre producteur aura été d’optimiser les capacités actuelles des 5 fantastiques, en y ajoutant une touche prog (Weirdistan, Out of Hand, Après Vous …) , mais aussi une direction allant à l”’essence ciel” (Hell to Pay, All theTime), le tout sous forme d’hommage à Jon Lord (Uncommon Man, Above and Beyond) ! Un vrai miracle ! Une résurrection ! … Et maintenant !? … Chronique détaillée dans le livre

Deep Purple California Jam Mark III

       Le 6 avril 1974 était enregistré et filmé la tête d’affiche de ce monstrueux festival qui fût légendaire à plus d’un titre. Il subira hélas médiatiquement l’ombre de Woodstock par une presse généraliste beaucoup moins prolixe sur cet événement hallucinant dont DEEP PURPLE fût la tête d’affiche, peut-être aussi une des raisons pour qu’on en parle moins !? … sauf ici bien sûr 😉 On peut imaginer que si cela avait été un groupe plus apprécié par cette presse, elle en aurait parlé davantage !? … Peu importe, le livre essaie de vous narrer l’essentiel de ce moment musical historique ! …. Tout simplement impressionnant ! BURNNNnnn !!! Venez commenter sur Facebook, ils en ont dit, entre autres choses : ”Le producteur de ce festival eu quelques problèmes suite au concert du Deep car un roadie se retrouva sourd après l’explosion des amplis.” Yves André